Maxim Kantor

Questions d’interprétation. Que dit l’art ?

L’interprétation des Textes sacrés est traditionnellement le domaine réservé des clercs, exégètes et commentateurs de toute obédience. Les artistes plasticiens, eux, ne s’expriment ni par la voix ni par la musique. Comment rendent-ils visible leur interprétation de ces textes ?
En photo, Gérard Garouste, Le Centaure et le nid d’oiseaux