Michel de Certeau

Michel de Certeau et Julia Kristeva : analyse croisée

Dans la rencontre du 15 avril 2018 de l’atelier Michel de Certeau, Jean-François Petit illustre les liens entre Julia Kristeva et Michel de Certeau, avec deux livres à mettre en parallèle :
– de Michel de Certeau : « L’étranger ou l’union dans la différence » (DDB 1969), à partir du premier chapitre intitulé « L’étranger ».
– de Julia Kristeva : « Etrangers à nous-mêmes » (Fayard, 1988)

Atelier « Fondamentaux de la foi » : Michel de Certeau

Après la recherche menée précédemment sur le rapport à la culture de Michel de Certeau (1925-1986), Jean-François Petit nous introduit à la vision de l’Eglise selon Certeau. Dans notre première rencontre le 7 janvier, il a proposé les axes de cette recherche, et le 4 février il a présenté la thématique de l’ouvrage « L’étranger ou l’union dans la différence », et ouvert le débat. Ce titre à lui seul nous situe bien dans les orientations pastorales de Saint-Merry. A chaque séance, J-F Petit nous informe sur l’actualité de Michel Foucault et de Michel de Certeau.
Prochaine réunion le dimanche 11 mars à 10h, à St-Merry.

Michel de Certeau, Le marcheur blessé

Jésuite fidèle à son engagement religieux, fortement interpellé par la « prise de parole » du mouvement de Mai 68, Michel de Certeau aura aussi accompagné le questionnement des chrétiens confrontés à la modernité et à la crise de l’Église. Rencontre le 11 novembre à Saint-Jacut de la Mer

Atelier « Fondamentaux de la foi »

De Certeau en établit l’autonomie par rapport à un étranglement dans un discours scientifique qui risque d’être normalisant. Il n’y a pas de hiérarchie implicite chez lui : que chacun soit en capacité de produire son propre discours, à l’image des effets hétérodoxiques des discours des mystiques !

Fondamentaux de la foi

Il est intéressé par les questions de méthode, de fond, peut-être moins que la qualité des analyses historiques. De Certeau interroge : Qu’en est–il de l’histoire de la raison, alors que Foucault montre les discontinuités de la raison, « les altérations de l’ordre constitutif de la culture ». « Une vérité est-elle encore possible ? » interroge de Certeau lisant Foucault.

Les religieuses

Elles sont souvent brocardées, présentées en cornette. Qui ? Les religieuses. En France, elles sont en train de fondre comme neige au soleil. Mais tout le monde fait fausse route, y compris dans l’Église, si l’on s’imagine qu’on pourra se passer d’elles.
Par Jean-François Petit