psaumes

Écoute

Écoute

Cet atelier prend donc comme point de départ le mot : « Ecoute, » maitre mot de la Bible. Ecouter et pas seulement entendre, comme le rappelle récemment le pape François, lequel dit aussi : « La parole a en soi un potentiel que nous ne pouvons prévoir, l’Evangile parle d’une semence qui, une fois semée, croît d’elle-même… ». Encore faut-il qu’elle trouve la bonne terre, pour germer.

Une écoute des psaumes.

Depuis janvier 2016, un atelier intitulé « écoute des psaumes » est proposé. Il s’agit de les écouter dans leur version hébraïque afin que chacun(e) puisse commencer ou continuer son apprentissage de…

Une entrée dans les psaumes

Une entrée dans les psaumes

« On les chante, on les lit, on vibre avec eux, on les déteste. Au choix.
D’une qualité poétique et spirituelle, voire théologique, souvent exceptionnelles, on ne les consomme pas comme une glace quelconque au mois d’août ».
Les psaumes sont au centre du nouvel atelier animé par le bibliste Jesús Asurmendi à Saint-Merry

On s’en est allés

« Combien de lunaisons
Pour voir arriver l’aurore,
Combien de gestes de tendresse de notre part
Pour s’aimer comme il se doit ? »
Nouveau volet de notre psautier.
Jacqueline Casaubon réécrit en paroles et en images le psaume 126

Des profondeurs du métro

Cri et louange. Les Psaumes oscillent entre ces deux pôles, avec de multiples variations :  colère, détresse, abandon, confiance…
La même gamme de sentiments qui inspire les psaumes d’aujourd’hui écrits à l’initiative de notre Atelier Actualité.
Jacqueline Casaubon relit ainsi le célèbre « De profundis »