solidarité

Accueillir des réfugiés

Si l’année de la miséricorde a pris fin, l’accueil du pauvre et du réfugié, lui, n’est pas terminé puisqu’il reste au cœur de l’évangile qui nous fait vivre. C’est pourquoi l’équipe Accueil…

Ziad à Paris : quand l’obstination paie

Enfin Ziad Medoukh a pu sortir de Palestine !
Avec lui et ses étudiants, nous avons chaque mois un échange par Skype entre Saint-Merry et Gaza. Ziad est responsable du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, et coordinateur du Centre de la paix de cette université.
Après avoir été bloqué pendant 4 ans à Gaza, il est de passage à Paris. Le 22 novembre, un prix de poésie lui a été remis à la Mairie du 9ème arrondissement.

Accueil d’une famille de réfugiés

Accueil d’une famille de réfugiés

il nous reste donc à trouver au plus vite un logement !
Nous avons, en ce sens, rédigé le texte d’une annonce à faire passer dans la presse et dans des agences de nos quartiers.
Chacun de nous est convié à diffuser cette annonce, à faire connaître notre recherche dans nos réseaux et nos milieux de travail. Nous trouverons ce que nous cherchons si nous participons tous à cette recherche. MERCI !

Appel à la solidarité

Voici où nous en sommes pour l’accueil d’une famille de migrants, en réponse à l’appel du pape François.
Les premières adhésions sont encourageantes. Mais la mobilisation de toute la communauté du Centre Pastoral Saint-Merry est plus que jamais nécessaire.
Nous attendons vos promesses de don !

«   Ma haine,  vous ne l’aurez pas  »

« Ma haine, vous ne l’aurez pas »

Nous allons prier pour les victimes et leurs familles, aussi pour les meurtriers et leurs familles, et nous allons nous interroger :

comment, nous héritiers de l’Evangile, allons-nous rester militants du vivre ensemble, fermes dans notre conviction qu’il faut assumer et valoriser la diversité ?
et aussi comment devons-nous accueillir ces réfugiés et ces migrants qui affluent en Europe, la plupart de culture musulmane ?

S’engager, maintenant

Vous avez applaudi à l’idée que notre communauté réponde à l’appel du Pape François  en accueillant une famille qui a dû fuir son pays d’origine. Chacun de nous pourra librement participer à cet accueil selon ses possibilités. Néanmoins, pour entrer dans le concret, nous avons besoin d’avoir une vision claire du budget dont nous disposons. La promesse de don ci-dessous nous permettra de connaître votre participation, et de prévoir ainsi le budget sur lequel nous pouvons démarrer, sachant que nous allons faire connaître notre action autour de nous.
Téléchargez le formulaire

Dieu est sur le quai

Parmi les migrants, un jeune homme, les yeux levés au ciel, fait des mains un geste d’action de grâce : c’est soudain Dieu qui s’invite sur ce quai. Et si son arrivée en Europe, avant d’être un problème, était un cadeau ?

« Aimez donc l’immigré, car au pays d’Égypte vous étiez des immigrés »

« Les récents drames de migrants à la dérive en Méditerranée et en mer d’Andaman ont, une fois encore, sollicité notre émotion et notre compassion. Des hommes, des femmes et des enfants prennent des risques extrêmes sur mer pour chercher une terre d’accueil, alors que trafiquants et parfois autorités étatiques ou forces armées se comportent avec une inhumanité que l’on croyait révolue.
Souvenons-nous… Vous avez été des exilés ! »
L’appel du Conseil de la solidarité des évêques de France

Changer nos habitudes

Changer nos habitudes

Le chrétien, à moins d’être engagé dans des associations humanitaires ou solidaires, est peu mobilisé sur les questions financières. Il a l’habitude que l’Église tourne sans qu’il s’en occupe, sauf une fois par an quand il envoie son denier du culte (surtout n’oubliez pas !). Mais cela peut changer. Exemple

La réponse est dans ton assiette

L’action pour le climat commence dans l’assiette, dans nos choix alimentaires.
C’est le message de la campagne œcuménique lancée par l’organisation de développement des Églises protestantes de Suisse, Pain pour le prochain.
Une vidéo à regarder sans modération.