Voir et Dire

Haude Bernabé. #marenostrum

L’évènement de l’automne à Saint-Merry : des regards d’artistes sur les réfugiés et l’exil. Une installation de Haude Bernabé, deux créations chorégraphiques, des films et de la vidéo en continu durant un mois. Une belle exposition en cours jusqu’au 17 novembre.

Nuit Blanche 2018. Danse avec les arbres

Etait-ce ainsi que vous aviez imaginé Saint-Merry le samedi 6 octobre ? Une procession d’arbres suspendus dans la nef. Daniel Van de Velde, sculpteur, écrit à la communauté du Centre pastoral et se présente au travers de son œuvre.

Thibault Lucas. La Fabrique de la Montagne Sacrée

Nouvelle exposition à Saint-Merry. Une installation flashy qui transforme le visiteur en Gulliver. Un nouveau regard sur la montagne comme lieu de rencontre avec plus grand que soi. Le polystyrène est ici le support du désir de Dieu. Étonnante par son apparente naïveté et bâtie sur l’émerveillement franciscain, cette expo va loin.

Julie Legrand. Les bouches à nourrir

L’œuvre en osier installée dans les airs du transept de Saint-Merry à l’occasion de la Nuit Sacrée, est une expression du temps de pentecôte par sa forme, elle est ouverte à tous les souffles. Mais ce n’est que la première partie de l’exposition de Julie Legrand. La seconde utilisera le verre et le marbre en jouant avec l’architecture.

Jeanne Rimbert. Construction/Destruction

Nouvelle exposition à Saint-Merry (jusqu’au 15 mai). Deux étranges pyramides de céramique blanche encadrent l’autel de la chapelle de Communion. Mais l’œuvre ne traite pas d’architecture, elle est avant tout symbolique. On peut la lire comme une Vanité du XXIe siècle.

Escape. Rachel Marks & Djeff

Ils avaient attiré les foules à Saint-Merry lors de la Nuit Blanche 2015 avec le bateau brisé dans le chœur, ils reviennent avec deux (et non trois comme prévu) œuvres spirituelles, plus intimistes mais aussi fortes. Une splendide exposition aux symboliques multiples. 9-24 février 2018

Camille Henrot. « Saturday »

Au Palais de Tokyo, « Days are dogs », la grande exposition centrée sur une seule artiste, débute par un film fulgurant sur la manière dont des groupes humains vivent aujourd’hui le besoin d’intériorité et sur les réponses qu’y apportent les religions. Le décalage avec ce qui se pratique à Saint-Merry est déconcertant, donc à analyser.
Chronique de Jean Deuzèmes

« À notre étoile »

Avec l’installation lumineuse des artistes « Children of the Light » pour la Nuit Blanche 2017, Saint-Merry accède au In des évènements parisiens. Le Centre Pastoral se mobilise le samedi 7 octobre.

Anne Christine Dura. Instantciel

Exposition Saint-Merry du 3 mars au 3 avril 2017. Elle habite et travaille à Lille. Chaque jour, elle dessine un morceau de ciel. Pour Saint-Merry, elle a installé une année de ses pastels. Une méditation visuelle sur le temps.

Deux expositions à voir

Deux expositions à voir

Voir et Dire nous fait découvrir deux expositions : l’une à Paris, et l’autre à Montpellier. Georges Didi-Huberman : Soulèvements Une exposition du Jeu de Paume qui fera date (<15 janvier)….