Tout est possible à Dieu

… nul n’aura quitté,
à cause de moi et de l’Évangile,
une maison, des frères, des sœurs,
une mère, un père, des enfants ou une terre
sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple :
maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres,
avec des persécutions,
et, dans le monde à venir,
la vie éternelle.

Dimanche 14 octobre 2018

PREMIÈRE LECTURE (Sg 7, 7-11)
« À côté de la sagesse,
j’ai tenu pour rien la richesse »
PSAUME (Ps 89 (90), 12-13, 14-15, 16-17)
Rassasie-nous de ton amour, Seigneur :
nous serons dans la joie.
DEUXIÈME LECTURE (He 4, 12-13)
« La parole de Dieu juge
des intentions et des pensées du cœur »
ÉVANGILE (Mc 10, 17-30)
« Vends ce que tu as et suis-moi »

Il y a d’abord eu un accueil de 2 catéchumènes.

Puis introduction aux textes :

Nous allons entendre 3 textes. Il est question de discernement et d’esprit de la Sagesse, beau thème pour un jour d’assemblée de communauté. Prendre le temps … pour mieux agir. Il est question de parole vivante, qui tranche, invitation à faire le tri ? à se séparer de ce qui nous empêche de rejoindre le cœur de nous-même, là où nous sommes vivants ? autre action de discernement …. Dans l’évangile de Marc, il y a un homme en quête de mieux et même du mieux : la vie éternelle ! et il y a ce regard aimant de Jésus qui reconnait cet homme comme étant en chemin et il lui répond en l’invitant à aller plus loin : Va- vends- donne –viens- suis moi… Enfin il est question d’être sauvé. Sauvé de quoi ? de notre trop plein, de notre peur du manque ? Laissons-nous bousculer. Puissions-nous aujourd’hui individuellement et collectivement être dans cet essentiel : « suis-moi » ! et si c’est difficile, croyons le, appelons : « tout est possible à (avec l’Esprit de) Dieu »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.