Boèce dialogue avec Philosophie (1372 ca), manuscrit de la Bibliothèque Municipale de Besançon n. 0434 f. 314 (détail)

Un dimanche « ordinaire »

Dimanche, en route pour Saint-Merry, le RER B tarde donc lecture de Boèce, ses Consolations philosophiques, réconfortantes par ces temps de joutes politiques binaires, minables. À Saint-Merry, une tour de Babel habillée de chaises et des âmes vêtues de couleurs et de lumière s’échappant vers la voûte : spectacle inattendu, plein d’allégresse et poignant car éphémère.

Juste assise, voici Pierre qui se retourne et me sollicite pour le « Billet » : premier mouvement de recul si décalé par rapport à mon désir de m’inscrire durablement dans la communauté de Saint-Merry que j’écoute et accepte.

Puis homélie stimulante sur les réalités du martyr et du témoignage qui évitent tout dévoiement et violence si elles se traduisent dans une activité de service. Déjeuner suivant avec un ami très cher, rappel de souvenirs et partages d’inquiétudes sur les politiques actuelles ; nous évoquons la répression des corps et des femmes comme enjeu de pouvoir (cf. le superbe livre de Peter Brown, Le renoncement de la chair). Je tente un parallèle : il y eut de très belles vocations de vierges consacrées dans les premiers temps de l’Église, même si les motivations de l’institution furent parfois douteuses, comme il y a aujourd’hui des musulmanes voilées sincères, nous appelant à la pudeur, et non asservies à des idéologies mortifères.

Cette journée me paraît déjà foisonnante quand le soir un coup de fil d’un de mes fils me rappelle qu’il fête avec sa belle famille le nouvel an juif, Rosh Ha-Shanah, célébrant Dieu comme Roi et Juge universel.

Pour ce dimanche ordinaire, le 27ème, si peu ordinaire, Deo gratias.

Catherine Charvet

Billet du dimanche 23 octobre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.