Un été colombien

Un hommage à l’exposition qui a rythmé l’accueil en cet été 2017, en lien avec l’ « Année France-Colombie 2017 ». Les passants, attirés par les bruits de la forêt où l’on percevait les chants des « Oropendola crestada » entrent dans l’église et s’approchent de ces nids suspendus dans le transept…


Et nous, accueillants, de mettre en lien cette exposition avec l’espace « Laudato’ si » qui nous rappelle l’importance de notre implication dans la “sauvegarde de la maison commune“, notre planète.
Beaucoup de touristes de toutes les nations, de toutes les régions, s’interrogent sur notre église, son histoire, mais aussi le pourquoi de ce qui est exposé ici. Ce qui les frappe c’est non seulement l’exposition d’Alejandro Tobon mais aussi « l’Abécédaire de la création » -parcours de mots et de réflexions, les autres expositions, et pour certains aussi ce qui se vit au sein de notre communauté.
Un été plutôt réussi, qui nous invite à toujours plus d’attention et d’ouverture à ces « passants » qui nous interrogent sur le sens de notre engagement aujourd’hui, et sur le visage de l’Eglise que nous voulons montrer.

Claire de Ramecourt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *