Un jardin d’enfants pour les palestiniens de Gaza

Le 2 mars 2019 à 14h, l'ensemble WADJ donnera à Saint-Merry un concert (piano, chant, et poèmes) pour financer la création d'un jardin d'enfant français à Gaza.

C’est une idée de Ziad Medoukh, professeur de français à l’université al-Aqsa. Cet ardent défenseur de la résistance non-violente inspirée de Gandhi pense que le grand enjeu pour la Palestine est de créer une société libre, démocratique, éduquée, laïque et pacifique. Considérant l’école et l’université comme des lieux de liberté et d’épanouissement, il a proposé aux jeunes diplômés du département de français de son université, garçons et filles, de créer et d’animer un jardin d’enfants francophone.

Dans ce « jardin français », première étape vers le primaire, les enfants de 4 à 6 ans feront l’apprentissage du calcul, de l’arabe, de l’anglais, de la culture et du jeu, mais aussi de la langue française, qui en Palestine est synonyme de liberté, de culture, de beauté et d’ouverture sur le monde.

« Apprendre une jolie langue dès l’enfance dans ce lieu de liberté est une opportunité unique. »
« Dans cette région enfermée, les parents espèrent beaucoup dans une éducation différente, la solidarité et la possibilité de regarder l’avenir. »
« Pour la joie et le bonheur de nos jeunes et de nos enfants, il faut accepter de coexister sur deux terres et deux pays, deux pays de paix. »

Ziad Medoukh, « A mon voisin », Poèmes d’espoir dans la douleur, 2016

Le Centre pastoral St-Merry se reconnaît dans les valeurs portées par ce projet. Il le soutient notamment en collectant des fonds. Si vous ne pouvez pas venir au concert, vous pouvez aussi adresser un chèque,  libellé à  l’ordre de « GAIC », en écrivant au dos « Projet jardin d’enfants/Gaza », à Laurent Baudoin, 20 rue Cadet 75009 Paris. Pour le reçu fiscal (réduction d’impôt de 66 %), merci d’indiquer votre adresse.

Tags from the story
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.