Une barque dans une église !

Comme il est bon de laisser la parole à chacun pour nous délivrer ce qu'il porte en lui devant cette barque lourde d'histoire cachée et porteuse d'avenir pour les jours prochains.

Stupeur de la part d’un certain nombre de passants ce week-end des journées du patrimoine : questions posées ou tues, regards interrogateurs ou « objet sans intérêt », les réactions ne se sont pas faites attendre.
Mais l’absence, l’heureuse absence, d’écrits, d’explications, au sujet de ce bateau échoué là, a été une aubaine pour un dialogue avec ces visiteurs d’un jour.
La réponse la plus facile à donner face aux interrogations a été, pour moi : »Vous, que voyez-vous ? »  La préparation de la Nuit Blanche, origine de la présence de cette barque, est évoquée sur une feuille posée à côté du bateau, mais les mots et réflexions se sont plus tourné autour des immigrés, bien sûr !
La structure visible de ce bateau a été la source de beaucoup de paroles sur la beauté des formes, l’étonnement devant les matières, le vieillissement du bois, les couleurs de l’usure etc. Des spécialistes, de la pêche en mer, des structures de bateaux sont venus m’expliquer une foule  de détails techniques au sujet d’un morceau ou une forme particulière…Il a même été  évoqué parfois les barques de l’évangile ou celles de la bible.

En laissant chacun s’exprimer sur « cette chose étrange dans une église », les significations multiples enrichissent notre future Nuit Blanche. L’imaginaire de l’artiste Djeff ouvre le champ bien au delà de ce que l’on pourrait dire. Comme il est bon de laisser la parole de chacun nous délivrer ce qu’il porte en lui devant cette barque lourde d’histoires cachées et porteuse d’avenir pour les jours prochains.

Florence Carillon

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.