Une cellule de veille en vue du synode sur la famille

logosDebatSur quoi débouchera le processus du Synode sur la famille ? Nos intuitions personnelles et collectives, nos concordances et quelques interrogations émergeantes, seront-elles reprises ? Comment allons nous vivre la fraternité des croyants sur ces sujets ?

Au mois de décembre 2013, nous avons tenu à Saint Merry un « mini-synode » préparatoire sur la base du questionnaire de Rome en vue du synode sur « les défis pastoraux de la famille ».  Celui-ci  aura lieu du 5 au 14 octobre 2014, et il a été évoqué une deuxième session en 2015. Environ 80 personnes ont participé, une bonne quinzaine de contributions écrites et une synthèse de 30 pages ont été produites, elles sont disponibles sur notre site internet …

Cet important travail nous a mobilisé et passionné. C’est pour toute l’église un moment particulier d’échanges, de réflexion pour l’avenir de la pastorale de la famille, et peut-être pour la vie même de l’église. Près de 5000 signatures d’approbation ont ainsi été recueillies par la CCBF, sur sa propre synthèse des contributions reçues. Ce mode participatif des baptisés catholiques est une première, il est probable qu’il s’agisse d’un tournant décisif, tant la prise de parole sous cette forme est un événement pour l’église, tant notre manière de faire église en sera fortement marquée.

Nous devions rendre notre « copie » ce mois de janvier. Désormais, le processus va connaître plusieurs étapes : rédaction en France par la Conférence des Evêques, comme dans les autres pays, d’un document contributif probablement au printemps, puis texte préparatoire par Rome cet été.

Sur quoi débouchera ce processus ? Nos intuitions personnelles et collectives, nos concordances et quelques interrogations émergeantes, seront-elles reprises ? Le CPHB a certainement sa propre sensibilité, comment vont s’exprimer et s’articuler les divergences qui vont apparaître dans notre pays et entre les continents, ou encore entre Rome et les églises locales ? Comment allons nous vivre la fraternité des croyants sur ces sujets ? Notre désir de partager toutes ces questions au sein de la communauté va évidemment durer, l’événement étant loin d’avoir fini de produire tous ses effets. Il en ira de même dans d’autres communautés et dans d’autres réseaux d’église.

Devant ces questions, l’équipe pastorale propose que soit constituée une cellule de veille, qui se réunira autant que de besoin avant, pendant et après le synode. Sa mission sera d’étudier les différents textes émis sur le sujet, d’informer la communauté, et de lui proposer les modalités de la poursuite de notre mini-synode sous les formes adaptées aux événements.

Les personnes intéressées pour participer à cette cellule de veille peuvent-elles nous le signaler ?

Jacques Debouverie, pour l’équipe pastorale.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *