Une histoire vraie, pas un conte de Noël

C’est l’histoire d’un homme et d’une femme qui s’aiment et veulent se marier. Appelons-les Marc et Françoise.

Seulement… Marc est divorcé et l’Eglise catholique n’autorise pas une seconde union. Ils se marient donc uniquement à la mairie et acceptent de se soumettre à la loi qui les prive des sacrements d’eucharistie et de réconciliation.

Ils vivent cela dans l’obéissance et la fidélité élevant leurs enfants dans la foi qui les anime.

À l’heure de la première communion de l’aînée, avec Françoise, Marc raconte son histoire et les raisons de leur abstinence…

Un jour au cours d’une messe dominicale, la petite fille de 8 ans va communier sans ses parents. De retour à sa place à côté de son père elle chuchote : « Papa ouvre ta main ». Marc ouvre la main, sa fille y glisse son hostie sans un mot.

Sylvie de Bengy

Billet du dimanche 21 décembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.