Une planète fleurie

La cathédrale brûle et et l’on réalise que le trésor à côté de nous est, malgré les apparences, fragile. La planète aussi brûle, prenons en soin….
Vous avez sans doute remarqué les balconières sous les géraniums de Gérard, rue de la Verrerie. Regardez avec bienveillance ce jardin messager de paix et de bien-être, qu’il inonde les coeurs pour que les rencontres soient fructueuses et sereines, à l’étage.
Dans la rue, ces fleurs lancent un appel à tous et à chacun pour prendre soin des abeilles et de leurs compagnons pollinisateurs et pour multiplier les pots fleuris à Paris .
Envoyons nous des fleurs au travers des rues comme des sourire de bienvenue aux passants inconnus, ce que voudraient être les fleurs au porche de la rue Saint Martin.

Jean-Luc Lecat-Deschamps

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.