Vers l’Assemblée de la Communauté

Notre communauté se constitue d’abord autour de la célébration dominicale. Nous y puisons des forces pour “Vivre l’Evangile dans la Jared EronduVille“.

Mais chaque année, nous avons aussi besoin de prendre un temps pour vérifier comment nous avons su “faire communauté“. C’est le temps de notre Assemblée. C’est le moment que nous prenons pour revivifier notre unité qui n’est pas uniformité car notre richesse réside dans notre diversité vécue dans la fraternité.

C’est bientôt : le samedi 5 novembre, journée prolongée par notre célébration du dimanche 6 novembre. Chacune, chacun l’a déjà inscrit sur son agenda… mais souhaite en savoir plus, connaître notamment le nom de la personnalité invitée…

Pourquoi une Assemblée de la Communauté

Un an après l’adoption du TOP (Texte d’orientations pastorales) et sept mois après l’élection de l’Equipe pastorale, voici donc venue l’Assemblée de la Communauté. Nous avons choisi cette dénomination car le Centre Pastoral Saint-Merry n’a pas le statut d’une institution qui se réunit en Assemblée générale. Nous ne sommes ni une association de la loi 1901, ni un syndicat de copropriétaires, ni une entreprise du CAC 40. Nous appartenons à un genre original reconnu et mandaté par l’Eglise de Paris, d’abord défini par notre volonté de “faire communauté“

Pourquoi aller hors nos murs

Nous manquons de place à Saint-Merry. Ce n’est pas la première fois que notre assemblée se transporte à l’extérieur de Paris. Cette fois-ci, nous ne franchirons le périphérique que le temps d’une seule station de métro : Corentin-Celton (ligne 12). Nous serons accueillis à Issy-les-Moulineaux, par la paroisse Saint-Benoît, 35 rue Séverine, à trois minutes de marche depuis le métro (il est vivement recommandé d’utiliser le métro en raison du peu de places de stationnement dans le quartier). Nous disposerons d’une vaste salle d’environ 250 m2 qui se partagera en deux dans l’après-midi pour y tenir deux carrefours tandis que deux autres carrefours se dérouleront dans des salles annexes. Nous prendrons sur place notre repas “tiré du sac“ ; les boissons y compris le café ou le thé seront offertes ; nous trouverons dur place : réfrigérateur, four micro-ondes, bouilloires électriques…

 

Pourquoi y consacrer toute une journée

Comme nous l’avons déjà exprimé, nous proposons une Assemblée de maturation de notre projet pastoral. Aussi, nous avons pensé qu’il fallait bie

n toute une journée, de 9h30 à 17h30, pour développer une réflexion portant en matinée sur l’évaluation de l’année écoulée au regard des dix priorités du TOP et dans l’après-midi sur une vision prospective autour de nos quatre axes majeurs : célébration, accueil, solidarité, art.

©fcSeule sera soumise au vote une version nouvelle de la priorité n°6 du TOP, portant sur la place de l’art dans notre pastorale. Une commission de sages en proposera par avance une reformulation. La priorité n°8 du TOP sur la coresponsabilité sera révisée l’an prochain.

 

Pourquoi avoir invité Jacques Gaillot

Il fallait donc arriver au bout de cet article pour découvrir le nom de notre invité. Nous avons souhaité que Jacques Gaillot introduise notre Assemblée par sa vision prophétique et pastorale de ce que devrait être aujourd’hui une communauté chrétienne. Nous lui avons demandé une intervention d’une durée de 20 minutes qui débutera précisément à 10 heures (Merci pour votre ponctualité). Jacques Gaillot ne pourra pas rester plus longtemps mais prendra un temps plus long avec nous au début de l’année prochaine.

Son regard sur une communauté chrétienne aujourd’hui nourrira nos échanges durant toute cette Assemblée qui se conclura sur les moyens à inventer pour “faire Eglise nouvelle“ et, dans la célébration du lendemain, sur l’expression de notre foi en la capacité de notre communauté à susciter des engagements pour “Vivre l’Evangile dans la Ville“.

L’Equipe Pastorale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *