Vivre ensemble une Nuit Sacrée

« Vivre ensemble » tel est le thème retenu pour la troisième édition de la Nuit Sacrée qui se déroulera à Saint-Merry du dimanche 20 mai à 19h au lundi 21 mai à 7h du matin. Le mouvement Coexister s’engage aux côtés du Centre Pastoral Saint-Merry. Vous pouvez vous aussi rejoindre l'équipe organisatrice.

Pour manifester une volonté de « vivre ensemble »
Le thème du « vivre ensemble » a été retenu cette année pour souligner l’objectif visé par la Nuit Sacrée. En effet, c’est bien pour manifester leur volonté de « vivre ensemble » que des chorales réunissent chrétiens, juifs, musulmans, bouddhistes, hindouistes…
Le Manifeste signé en 2016 fonde cette initiative sur le dialogue et le respect de la foi de croyants de diverses spiritualités et les convictions de non-croyants.

Pour un renouvellement des chorales
Cette année, les principales chorales venues à Saint-Merry les deux années précédentes ont accepté de laisser la place à de nouvelles chorales, certaines ont suggéré leur successeur. Ainsi, le programme de la Nuit Sacrée 2018 sera entièrement renouvelé.

Pour rencontrer les chorales avant la Nuit Sacrée
Pour aller plus loin qu’un simple accueil des chorales au soir de la Nuit Sacrée, des rencontres préalables seront organisées de la mi-mars à la mi-mai. De petites équipes mixtes Saint-Merry / Coexister iront à la rencontre des chorales, sur leur lieu d’expression habituel, amorceront une relation, inviteront à venir à Saint-Merry un dimanche, voire à partager un repas.
Si vous souhaitez participer à ces rencontres préalables, merci de vous inscrire le dimanche en fin de célébration ou par courriel : nuitsacree.saintmerry@gmail.com

Pour mieux connaître Coexister
Une fois encore Coexister est associé au Centre Pastoral Saint-Merry pour cette Nuit Sacrée.
Amine qui avec Fanny présentera la Nuit Sacrée, a participé à la célébration du 11 février. Il a présenté le mouvement Coexister qui rassemble des jeunes de 15 à 35 ans, de toutes origines confessionnelles ou de toutes formes de non-croyances. Ensemble, ils vivent une « coexistence active », sensibilisant des jeunes à liberté de penser, à l’apprentissage de la laïcité, à la déconstruction des clichés pour motifs religieux ou de croyances.
Concrètement, ils s’engagent dans des actions de solidarité. C’est ainsi que tous les mardis soir ils se joignent au Secours catholique pour une distribution de boissons chaudes aux sans-abris, avenue Victoria, au pied de la Tour Saint-Jacques. Divers dans leurs convictions, unis dans l’action, c’est ainsi que se manifeste leur volonté de « vivre ensemble ».
http://www.coexister.fr

Michel Bourdeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.