« Ma haine, vous ne l’aurez pas »

Nous allons prier pour les victimes et leurs familles, aussi pour les meurtriers et leurs familles, et nous allons nous interroger : comment, nous héritiers de l’Evangile, allons-nous rester militants du vivre ensemble, fermes dans notre conviction qu’il faut assumer et valoriser la diversité ? et aussi comment devons-nous accueillir ces réfugiés et ces migrants qui affluent en Europe, la plupart de culture musulmane ?

P108043822 novembre 2015
Jésus Christ Roi de l’Univers
Année B

Lectures
1ère lecture : « Sa domination est une domination éternelle » (Dn 7, 13-14)
2ème lecture : « Le prince des rois de la terre a fait de nous un royaume et des prêtres pour son Dieu » (Ap 1, 5-8)
Evangile : « C’est toi-même qui dis que je suis roi » (Jn 18, 33b-37)

« Ma royauté n’est pas de ce monde ;
si ma royauté était de ce monde,
j’aurais des gardes
qui se seraient battus pour que je ne sois pas livré aux Juifs.
En fait, ma royauté n’est pas d’ici. »
Pilate lui dit :
« Alors, tu es roi ? »
Jésus répondit :
« C’est toi-même qui dis que je suis roi.
Moi, je suis né, je suis venu dans le monde pour ceci :
rendre témoignage à la vérité.
Quiconque appartient à la vérité
écoute ma voix. »
(Jn 18, 36-37)

Mot d’accueil

Aujourd’hui nous allons évoquer les fusillades du 13 novembre,

  • ces jeunes français qui, au nom de Dieu, ont tué au hasard et qui se sont ensuite immolés eux mêmes
  • leurs cibles, des gens qui ont d’abord cru à une mascarade avant de comprendre qu’on leur tirait dessus
  • nous accrochés à la télé, suspendus à des reportages qui répétaient les mêmes choses
  • au matin le bilanP1080428 des morts et des blessés

Tout cela est dans notre souvenir. Nous allons prier pour les victimes et leurs familles, aussi pour les meurtriers et leurs familles, et nous allons nous interroger :

  • comment, nous héritiers de l’Evangile, allons-nous rester militants du vivre ensemble, fermes dans notre conviction qu’il faut assumer et valoriser la diversité ?
  • et aussi comment devons-nous accueillir ces réfugiés et ces migrants qui affluent en Europe, la plupart de culture musulmane ?

Jacques Denantes

A propos des textes bibliques

Le livre de l’apocalypse n’est pas de la science-fiction pour mystiques allumés.
Il s’agit d’un programme de résistance active pour lutter contre le totalitarisme de l’empire romain.
L’empire romain a disparu depuis longtemps. Pas l’ADN du totalitarisme. La tyrannie est toujours à l’oeuvre.
Le face-à-face est permanent : Pilate et Jésus. Rome et la croix. Empire contre royauté
Ma royauté n’est pas de ce monde.
Ma royauté n’est pas fondée sur la contrainte.
Ma royauté propage la liberté.
Ma royauté diffuse le respect.
Ma royauté provoque la rencontre.
La vérité à laquelle je rends témoignage n’avance pas à coup de kalachnikov.
La vérité à laquelle je rends témoignage est faite de service, pas d’asservissement.
La vérité à laquelle je rends témoignage n’est pas pétrie dans le mensonge.
La royauté et la vérité du crucifié-ressuscité a fait de nous, et de tous ceux qui le veulent dans la liberté, un peuple de prêtres.  Prêtres que nous sommes tous, chargés de mettre à l’œuvre cette royauté. La vérité de l’Alpha et l’Omega, de celui qui est, qui était et qui vient
Oui, viens Seigneur Jésus.

Jésus Asurmendi

Témoignage sur la peur
Peur, bien sûr j’ai peur, mais j’ai encore plus peur de la violence que peut engendrer la peur. Jacques Denantes

Prière d’intercession
Seigneur je te prie pour mes amis, mes compagnons de travail, tous musulmans, avec qui j’ai travaillé à l’hôpital syrien de Douma.                                     Que sont-ils devenus ?    Je te confie aussi tous les enfants que j’ai soignés. Aujourd’hui, devenus grands, où sont-ils et que sont-ils devenus ? Je te les confie Seigneur mon Dieu.  Jacqueline Casaubon

 

Méditation à la manière d’une Prière Eucharistique
Dieu notre Père, nous voici réunis pour te remercier. Comment pourrons-nous te remercier sans que nos mots sonnent faux, artificiels, creux, manipulateurs ? Et pourtant…
Malgré l’absurdité de nos vies
Malgré le non-sens de notre société
Malgré l’incompréhension qui mine nos forces et nos élans
Malgré le découragement de ceux qui travaillent sans relâche au service des autres
Nous voulons te rendre grâces car nous savons qu’il en va de notre vie.
Pour les paroles entendues ces jours-ci et qui rendent l’espoir.
Pour les gestes de solidarité vus, contemplés et partagés en ce temps de ténèbres.
Pour les portes ouvertes, les verres offerts et les gestes de solidarité qui réconfortent.
Pour les fleurs répandues, reparties et partagées
Et pour Jésus, ton Fils notre Christ, notre salut, notre horizon, notre sens, notre Vie.
Par Lui et pour Lui nous te louons et nous te chantons

P1080437Lui aussi a été victime de la haine.
Lui aussi a été victime d’intérêts bâtards et du mensonge.  Mais ils ne l’ont pas eu.
Ils n’ont pas réussi. Ils ont échoué, malgré les apparences. Car ton Esprit, ta force, ta Vie a fait de lui le Vivant, le premier d’entre les morts. Et afin qu’il ne soit pas tout seul, afin qu’il soit le premier d’un peuple innombrable de frères il nous a laissé son mémorial, son repas. Que ton Esprit fasse donc de ce pain et de ce vin, le signe de sa présence vivifiante, le signe du corps et du sang du Christ Jésus, notre Seigneur.

Le mémorial de notre Seigneur n’est pas un vague souvenir. Sa vie, sa mort et sa résurrection sont présents parmi nous. Re-présentées. Ce qui nous met en marche, nous fortifie.
Qui nous fortifie nous tous, un peuple de prêtres chargés de propager la vie, de communiquer la liberté et le respect, de faire de la justice notre culture intensive. Oui, il nous a laissé les moyens d’y travailler : son repas. Que ton Esprit, Dieu notre Père, fasse de tous ceux qui partagent ce pain et ce vin, le corps du Christ, ton Eglise. Une Eglise ouverte, accueillante et miséricordieuse, un véritable hôpital de campagne, et tu sais que les blessés sont innombrables. Nous le savons aussi car nous en faisons partie.
Nous te prions pour que nous ne tombions pas dans le piège de la haine et de la mort.
Nous te prions pour toutes les victimes, assassinés ou blessés. Nous te prions particulièrement pour Madeleine ; 30 ans, qui est venue souvent ici et a partagé avec nous le repas du Seigneur. Nous te prions pour sa famille et ses amis. Nous te prions pour tous, morts et vivants.

Jésus Asurmendi

Mot d’envoi

Avant de nous séparer, rappelons-nous qu’on s’avilit en cédant à la tentation identitaire, rappelons-nous notre engagement à persévérer dans la Promesse de l’Evangile.

Jacques Denantes

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.