Ziad Medoukh à Paris

Ziad à Paris : quand l’obstination paie

Enfin Ziad Medoukh a pu sortir de Palestine ! Avec lui et ses étudiants, nous avons chaque mois un échange par Skype entre Saint-Merry et Gaza. Ziad est responsable du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, et coordinateur du Centre de la paix de cette université. Après avoir été bloqué pendant 4 ans à Gaza, il est de passage à Paris. Le 22 novembre, un prix de poésie lui a été remis à la Mairie du 9ème arrondissement.

Le 22 novembre, un message de Ziad Medoukh nous apprend par courriel qu’il a enfin pu sortir de Gaza pour se rendre à Paris et recevoir le soir même un prix d’honneur délivré par Europoésie, dont l’Unicef est partenaire. De toute urgence, nous lançons un appel aux saint-merriens du groupe « Skype avec Gaza » et à tous ceux disponibles pour faire bon accueil à cet apôtre infatigable de la résistance palestinienne non violente par la culture et l’éducation. Une pétition avait tourné il y a quelques mois sur les réseaux sociaux pour exiger sa liberté de circulation, alors qu’en tant qu’enseignant il a besoin de rencontrer d’autres collègues dans le monde, ce qu’Israël lui refusait depuis quatre ans, conformément à sa politique d’isolement de ce petit territoire sous blocus depuis dix ans !

La  soirée de remise de prix à la Mairie du 9ème (une vingtaine de lauréats à récompenser !) a été longue pour Ziad, éprouvé par un voyage de quatre jours rempli d’obstacles (check-points israéliens, contrôles, attentes, humiliations, etc.). Mais la joie était sur son visage… et sur les nôtres. L’annonce de son nom a réveillé l’assemblée, dont un bon tiers s’est levé spontanément pour lui faire une haie d’honneur jusqu’à la tribune, où un drapeau du mouvement pour la paix a été déployé. Le poème sur les souffrances de son pays et sa résistance pacifique, qui lui a valu cette distinction, a été lu par une jeune fille talentueuse.

Ziad est reparti le lendemain pour des rencontres et conférences en France et en Suisse. Il sera peut-être possible de le recevoir à Saint-Merry avant son retour à Gaza.

Expo-photo sur Gaza

Une exposition-photos sur Gaza se tiendra à Saint-Merry du 19 décembre au 8 janvier, dans la chapelle à gauche du chœur (derrière le petit orgue). Elle présentera essentiellement le soutien psychologique que les étudiants du département de français de Ziad apportent, durant leur temps libre, aux enfants de Gaza traumatisés par les bombardements et les incursions israéliennes. Un bel exemple de solidarité intergénérationnelle pour la période de Noël !

Prochain contact avec Gaza

Si Ziad n’est pas empêché ou retardé pour retourner chez lui, nous vous invitons à une nouvelle rencontre internet par Skype avec les étudiants francophones de Gaza, le dimanche 11 décembre à 13h dans la salle de réunion (1er étage).

contact : baudoin-laurent@wanadoo.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *