Ça commence par un geste anodin…

Ça commence par un geste anodin puisque j’ai fait polir mon alliance qui avait jauni à cause du gel hydroalcoolique. Je me suis alors remémoré mon mariage et puis j’ai pensé aux enfants qui sont le fruit de notre rencontre et de notre promesse de nous aimer tout au long de notre vie. 

Pour chacun de ces événements, la préparation de notre mariage, celle des baptêmes des enfants et leurs célébrations, nous avons été accompagnés à Saint-Merry par les équipes et les prêtres. Et ces temps ont été longs et sources de réflexion, de partage et de joies, avec les parrains et marraines aussi qui sont venus pour participer à une réunion. Les célébrations ont toujours été belles et joyeuses dans cette église décorée pour l’occasion dans laquelle les chants résonnent.

Il y a également eu cette messe pendant laquelle était proposée le sacrement des malades alors que nous venions de découvrir une malformation chez notre fils. C’était le hasard (ou non) et nous l’avons emmené au milieu de l’assemblée où un signe de croix a été apposé sur son front.

Pour tous ces moments importants, nous avons été accompagnés dans notre vie à deux puis trois puis quatre. Cet été nous fêterons nos noces de bois !

Merci Saint-Merry !

Audrey G.

billet du dimanche 28 juin 2020

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.