Actualité

Questions de respiration

Quand on ne reçoit plus d’air, on meurt. « I can’t breathe » (je ne peux pas respirer), a répété plusieurs fois l’Américain noir George Floyd, agonisant sous le genou d’un policier blanc à Minneapolis.
Oui, la liberté et la justice, la vie tout court, sont aussi des questions de respiration.
De Laurent Baudoin

« Écoute », le maître-mot

Tout acte de confiance dans le champ du langage commence par l’écoute. Il en va de même dans la cure psychanalytique. Comme nous le rappelle Jean Jacques Bouquier dans ses récits.

La porte et le seuil

En écho à l’article de Jean Deuzèmes sur la porte dans l’œuvre de Christian Boltanski que nous avons publié le 2 mai dernier, Marguerite Champeaux-Rousselot nous propose cette réflexion

Survivre, à Gaza

Christophe Denantes, médecin anesthésiste à l’hôpital Avicenne de Bobigny et membre de la communauté de Saint-Merry, effectue chaque année des missions d’entraide dans les hôpitaux de Gaza. Sur la base de cette expérience humanitaire, il est bien placé pour présenter le texte de Mohammed Azaiza sur la double peine que subissent les habitants de la bande de Gaza, entre blocus israélien et coronavirus.

Quand l’art fait sourire au temps du confinement

« Parfois le confinement et la nécessité stimulent l’imagination et sont sources d’invention » (Jean Verrier). Internet fait exploser la créativité pour nous faire respecter les consignes, mieux que des affiches. Deux minutes de sourire par l’art, arrachées à la pesanteur du temps. Un clin d’œil de Voir et Dire.

Bon anniversaire « Voir et Dire »

Un anniversaire, cela se fête, même en temps de virus. Et celui-ci est particulier : 10 ans au service des arts visuels à Saint-Merry. Alors, comme dans ce genre d’événement, on se raconte les bons moments et le chemin parcouru.

Chrétiens de Palestine. L’éducation comme instrument de paix

Lors d’une conférence à St-Merry le 28 janvier dernier, le père Jamal Khader, directeur général des écoles du Patriarcat latin de Jérusalem, a souligné la convergence du combat des chrétiens et des musulmans contre la colonisation et l’apartheid par la voie de l’éducation.
Voici le texte intégral de sa conférence.

L’Evangile dans la ville… l’église dans la ville !

Un groupe de travail s’est réuni au cours du premier semestre 2019, pour réinterroger la vocation du Centre Pastoral Halles-Beaubourg dans son environnement. Et pour nous mettre à l’écoute des aspirations de tous ceux et celles qui fréquentent ce centre ville. Car c’est une société post-sécularisation, marquée par la « non-croyance ». Voici la synthèse qu’a présentée Anne René-Bazin à l’assemblée communautaire du 23 novembre.

Saint-Merry et la Ville

Lorsque l’on décline l’expression « L’Évangile dans la ville » de multiples manières, il n’est pas certain que l’on perçoive pour autant la réalité de la ville autour de Saint-Merry. Or, Paris ressemble à une centrifugeuse et Saint-Merry est dans son cœur, l’hyper-centre d’une ville monde. Quelles conséquences tirer des observations urbanistiques qui suivent ? Cette interrogation rejoint la réflexion du diocèse qui s’inquiète à son échelle, la métropole, et questionne la notion même de pastorale.

Un synode pour l’Europe ?

Peu avant le synode pour l’Amazonie, quelques esprits chagrins s’interrogeaient sur le bienfondé d’une telle démarche. Guy Aurenche, auteur de « Justice sur la terre comme au ciel » aux éditions Salvator, nous livre ses réflexions sur ce synode et ce qu’on pourrait attendre d’un synode pour l’Europe ou pour la France.

François Corpet. 13 août 2019

François Corpet. 13 août 2019

Texte écrit par François Corpet dans le cadre de l’Atelier familles de Saint-Merry Mourir, et après ? J’ai beaucoup de mal à dire avec sincérité le Credo et entre autres les deux…

Nuit Sacrée 2019 – Un message de paix

Pour cette édition 2019, la Nuit Sacrée évolue pour proposer deux temps forts: ​- Samedi 08 juin de 19h à 01h du matin, une programmation de groupes de musique sacrée, traditionnelle et du monde…

Carême 2019 « La confiance, chemin d’espoir et d’humanité dans le monde »

Pendant ce temps de carême, quelques-uns d’entre nous ouvrent leur porte le temps de deux diners, ou de deux soirées. Cette année, une quinzaine d’accueillants sur Paris… Temps de rencontre, se re-connaître (beaucoup d’entre nous se sont croisés à Saint-Merry sans réellement se « voir »), temps de réflexion, de partage, de prière, de silence… Cette année nous avons choisi le thème de la confiance. Voici quelques textes et dessins comme simples propositions pour entrer dans le sujet…

Accueil des migrants, un appel au courage !

C’est l’appel que lance Mgr Benoist de Sinéty, évêque auxiliaire chargé des migrants pour le diocèse de Paris, prochain invité des Grands Lundis du Réseau Chrétien Immigrés (RCI) le lundi 11 mars à 20h, à Saint-Merry.

Le Signe d’Oran : « Un signe de fraternité pour le monde entier »

C’est le titre du Quotidien d’Oran, au lendemain de la cérémonie du 8 décembre marquant la béatification des 19 chrétiens tués en Algérie. Et nous avons la chance d’avoir des témoignages directs, en premier lieu de Jean-François Petit qui représentait les Assomptionnistes, puis d’un groupe de chrétiens de Carcassonne proches de Mgr Vesco… et de Saint-Merry. Il y eut aussi de nombreuses émissions très fortes que nous vous citons.

Fêter Noël ?

« Dimanche 2 décembre 2018, au petit matin, j’ai trouvé ! », nous dit Jacques Noyer, ancien évêque d’Amiens. « J’ai trouvé ce que l’Église de France devrait dire devant cette insurrection des fins de mois que nous connaissons ». 

Fleurs des champs – des batailles

Fleurs symboles, en ce temps de commémoration de la grande guerre. Joséphine de Linde nous fait profiter de sa double culture anglaise et française pour évoquer l’histoire de nos deux pays.

Béatifications, une joie incomplète

Béatifications, une joie incomplète

Le Vatican a rendu public samedi 27 janvier 2018 le décret de « béatification de Mgr Pierre Claverie, ancien évêque d’Oran, et de ses 18 compagnes et compagnons tués par haine de la foi en Algérie entre 1994 et 1996 ».

L’Arbre aux cent étoiles

« Dieu, pourquoi as-tu voulu être un homme ? » Répondant ou non à la question bien visible sur le mur du claustra le temps de l’Avent, une centaine de personnes dont une vingtaine d’enfants ont accroché une étoile ou une mappemonde aux branches du sapin après avoir contemplé la magnifique icône de la Nativité de Duccio Buoninsegna.