Bible

Ismaël, enfant de la promesse, né de la GPA

Personnage de la Genèse et du Coran, Ismaël est le premier fils d’Abraham, dont la femme Sara était stérile. Sa mère Agar, esclave de Pharaon et servante égyptienne de Sara, a elle-même suggéré cette union à Abraham. La série biblique de Jesús Asurmendi

JONAS, un renversement de perspectives

Dans le livre de Jonas, prophète de la miséricorde, les révélations prophétiques n’ont pas un caractère inéluctable. Le Dieu d’Israël aime surprendre. Un récit décrypté par Jesús Asurmendi

Suzanne : la femme comme modèle d’intégrité morale

Récit biblique relatant l’histoire d’une jeune femme, Suzanne qui, observée alors qu’elle prend son bain, refuse les propositions malhonnêtes de deux vieillards. Pour se venger, ceux-ci l’accusent alors d’adultère et la font condamner à mort, mais le prophète Daniel, encore adolescent, intervient et prouve son innocence. Il fait condamner les vieillards.

Gomer, une alliance osée

Le prophète Osée lutte contre l’idolâtrie. Et Dieu lui demande une mission bien étrange, voire inconvenante : épouser une prostituée du nom de Gomer. Par cet acte, Dieu veut dénoncer l’égarement de son peuple se prostituant à des divinités païennes, dont Baal.

Esther et un carnaval pour le salut d’Israël

Bien que juive, Esther devient reine des Perses et organise un festin pour déjouer un complot contre les juifs. Son histoire est célébrée lors de la fête de Pourim. Un condensé théologique présenté par Jesús Asurmendi.

Tobit, Tobias et l’invention de Jérôme

Le récit est une fiction, avec des personnages merveilleux et de nombreux rebondissements.
Voici donc le vieux Tobit devenu aveugle, son fils Tobias, et Sara, condamnée à rester veuve, car tous ses maris meurent mystérieusement la nuit de noces… Et puis l’ange Raphaël, le guide…
Mais que vient-il faire saint Jérôme dans cette histoire ?
Les lectures bibliques de Jesús Asurmendi

Ésaü et le péché contre la fraternité

Il a vendu son droit d’aînesse pour un plat de lentilles : voilà pourquoi il est entré dans la légende.
Mais dans l’histoire d’Ésaü et de son frère Jacob la Bible met surtout l’accent sur le premier des péchés : la faute contre la fraternité.
Les lectures bibliques de Jesús Asurmendi

Jean le Baptiste, la cognée et le feu

Prophète et « apocalypticien », Jean dénonce l’insupportable et annonce le châtiment des méchants et la récompense des justes. Mais son message se différencie considérablement de celui de Jésus.
La série de Jesús Asurmendi

Tamar. Une femme de caractère

La ruse et la tromperie : rien n’arrête cette veuve qui se déguise en prostituée pour assurer une descendance à Juda.
La série biblique de Jesús Asurmendi

Loth, ses filles, sa femme

« Le profil de Loth n’est pas parmi les plus attrayants de la Bible. Mari d’une femme minée par la curiosité et transformée en statue de sel, père de deux filles qu’il est prêt à échanger pour sauver la loi de l’hospitalité, père et grand-père à la fois de deux enfants (et deux peuples), redoutables ennemis d’Israël. On peut faire mieux avec beaucoup moins ».
Les personnages « mineurs » de la Bible vus par Jesús Asurmendi

Balaam et son ânesse

Un devin soudoyé par les ennemis d’Israël, qui lui demandent de maudire « le peuple sorti d’Égypte ». Une ânesse plus récalcitrante et clairvoyante que son maître. Et qui se met à parler, en faisant reconnaître au devin son erreur.
Ce récit du livre des Nombres a été parmi les plus populaires de la Bible, certainement par son sens du pittoresque et son humour.
La série biblique de Jesús Asurmendi

Ézéchiel, le mal aimé

Portrait d’un guetteur qui dénonce l’insupportable et annonce l’inimaginable.
De Jesús Asurmendi

Débora, l’abeille

Qui est cette femme dont la Bible chante les prouesses ? Une féministe avant la lettre ? Prophétesse ou stratège militaire ?
Le deuxième volet de la série de Jesús Asurmendi

Melkisedeq. Illustre inconnu

Qui sont-ils, ces marginaux, ces excentriques qui peuplent de nombreuses pages de la Bible, ces figurants qui ne servent pas pour une retraite en bonne forme, ceux dont la méditation donne des fous rires ou des cauchemars et qui pourtant jouent un rôle essentiel dans le développement du récit ?
Premier épisode de notre série biblique avec Melkisedeq, l’ancêtre des illustres inconnus.
Par Jesús Asurmendi

Bible Ouverte ?

Dans les présentations, faites par le journal La Croix, de la nouvelle traduction des onze premiers chapitres de la Bible par Marc-Alain Ouaknin, rabbin et philosophe, « La Genèse de la…

“Ne nous soumets pas à la tentation”

La Bible par l’hébreu, telle est la démarche d’Elisabeth Smadja. Après les Dix Paroles, elle nous parle aujourd’hui du Notre Père, et en particulier du mot hébreu qui a été traduit par tentation, mais un autre mot aurait pu être choisi, et apporter un autre sens.

La Bible par l’hébreu : « Les Dix Paroles »

La Bible par l’hébreu : « Les Dix Paroles »

La démarche d’Elisabeth Smadja part des mots de la Bible dans leur langue d’origine : l’hébreu. Elle ouvre à de multiples sens permettant de nouvelles lectures. Cette année, trois sujets sont explorés : les Dix Paroles, le Notre Père, les Béatitudes.

L’atelier biblique: pardon et réconciliation – Cycle de Joseph

Il faut reconstruire la fraternité en la dépouillant des éléments bâtards, falsifiés, illégitimes (préférences, rivalités) et rétablir la communication, l’assomption du passé et du présent. Pour cela il est indispensable la reconnaissance de la faute et de la culpabilité. Joseph non seulement il ne se venge pas, il pardonne. Mais le pardon exige obligatoirement la reconnaissance la culpabilité. On ne peut pas pardonner à celui qui n’a pas conscience de la faute, de l’injustice commise.