Chroniques

Retisser les liens

Plus que jamais le mode de vie que nous avons dû observer nous a prouvé que le sens du contact et de l’attachement était crucial. Bon nombre de réflexions et…

Le souffle : de Vézelay à Verdier. Œuvres du 31 mai

Les Textes et l’art en temps de déconfinement. Avec la réouverture des églises, cette chronique dominicale s’arrête sous le format actuel le dimanche 31 mai. Dans le dernier article de la série, Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment les artistes contemporains abordent le souffle, notion rare d’autant plus complexe qu’elle est invisible.

Ésaü et le péché contre la fraternité

Il a vendu son droit d’aînesse pour un plat de lentilles : voilà pourquoi il est entré dans la légende.
Mais dans l’histoire d’Ésaü et de son frère Jacob la Bible met surtout l’accent sur le premier des péchés : la faute contre la fraternité.
Les lectures bibliques de Jesús Asurmendi

Regarder le ciel : de Turner à Erlich. Œuvres du 24 mai

Les textes et l’art aux premiers temps du déconfirnement. Étrange période où l’on quitte un temps pour un autre, incertain. Jeudi 21 mai, Ascension. Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment des artistes de siècles différents ont regardé le ciel, comme sujet de la peinture.

Le pardon au temps du confinement

Confinée avec mon mari, deux frères, un beau-frère et une belle-sœur : un temps béni pour mieux se connaître et s’apprécier, mais aussi propice aux conflits. Et s’il s’agissait d’un…

Délivrance et guérison : de La Hyre à Halprin. Œuvres du 17 mai

Les Textes et l’art à la sortie du confinement. Coïncidence : premier dimanche de déconfinement alors que les Actes des Apôtres racontent les guérisons réalisées par Philippe en Samarie. Dimanche 17 mai, Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment les questions de guérison et de délivrance des corps et des âmes ont été abordées dans l’art.

Célébrer chez soi

Au début du confinement, le prêtre de la ville dans laquelle nous sommes a mis en place un mail hebdomadaire avec des paroissiens pour partager les textes de la messe….

Jean le Baptiste, la cognée et le feu

Prophète et « apocalypticien », Jean dénonce l’insupportable et annonce le châtiment des méchants et la récompense des justes. Mais son message se différencie considérablement de celui de Jésus.
La série de Jesús Asurmendi

La pierre rejetée : de Kramskoï à Lucas. Œuvres du 10 mai

Les Textes et l’art au temps du confinement. Les épîtres, comme tous les textes bibliques, utilisent des mots très concrets dont les diverses représentations permettent des rapprochements entre des œuvres d’époques différentes. Dimanche 10 mai, Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment l’expression « la pierre rejetée », symbolique du Christ, se donne à voir.

LE VADE RETRO DE L’ARCHEVÊQUE

Surveiller et régenter. En va-t-il autrement aujourd’hui du discours des autorités catholiques sur la sexualité ? Et quel est le sens, au regard de l’histoire, de certaines affirmations récentes ?
La chronique d’Alain Cabantous

Solidarité, maintenant et après

Les dernières semaines ont changé beaucoup de choses dans nos vies. Elles ont aussi mis en évidence une chose qui se manifeste de différentes façons et à différents niveaux, la…

Tamar. Une femme de caractère

La ruse et la tromperie : rien n’arrête cette veuve qui se déguise en prostituée pour assurer une descendance à Juda.
La série biblique de Jesús Asurmendi

La porte : du Beau Dieu à Boltanski. Œuvres du 3 mai

Les Textes et l’art au temps du confinement. Les Évangiles utilisent des mots si concrets qu’ils invitent parfois à faire des rapprochements entre des œuvres d’époques éloignées, relevant de domaines différents de l’art. Dimanche 3 mai, Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment la porte, en tant que dispositif artistique, présente d’étranges consonances à huit siècles d’écart.

Fêter ses 98 ans au temps du coronavirus

Le coronavirus nous met parfois face à de « légers » problèmes de conscience, par exemple aller ou non fêter l’anniversaire d’une maman âgée et isolée. Voici les faits : ma mère a…

Le témoignage selon Overbeck & Gonzalez-Torrès. Œuvres du 26 avril

Les Textes et l’art au temps du confinement. Des textes du dimanche permettent parfois de faire des rapprochements entre des artistes contemporains et ceux des époques antérieures. Peut-on leur poser les mêmes questions alors qu’ils sont si loin l’un de l’autre ? Dimanche 26 avril, Jean Deuzèmes vous propose d’examiner comment des artistes font témoignage au travers de leur art.

Loth, ses filles, sa femme

« Le profil de Loth n’est pas parmi les plus attrayants de la Bible. Mari d’une femme minée par la curiosité et transformée en statue de sel, père de deux filles qu’il est prêt à échanger pour sauver la loi de l’hospitalité, père et grand-père à la fois de deux enfants (et deux peuples), redoutables ennemis d’Israël. On peut faire mieux avec beaucoup moins ».
Les personnages « mineurs » de la Bible vus par Jesús Asurmendi

« Tu as capté mon cœur »

Il y a l’histoire d’amour, certes. Mais le Cantique nous parle aussi, d’une façon à peine voilée, d’une terre particulière, la Terre sainte, de ses villes, ses collines, ses arbres et son Temple.
La méditation d’Élisabeth Smadja

Confinement ou questionnement ?

Je m’étais promis de ne pas écrire sur le confinement, mais la vie tourne tellement autour qu’il est difficile de faire l’impasse.  Ce confinement a d’ailleurs lieu dans une période…