D

DIMANCHE 18 JUILLET 2021 – Marco SCHIAVO et Sergio MARCHEGIANI, piano à quatre mains 🗓 🗺

DIMANCHE 18 JUILLET 2021
16h
ENTRÉE LIBRE

Avec la collaboration de la Società Italiana della Musica da Camera

PROGRAMME

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
« Schafe können sicher weiden », BWV 208

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate en do majeur, K. 19
I. Allegro
II. Menuetto
III. Rondo : Allegretto

Franz Schubert (1797-1828)
Marche militaire n°1 en ré majeur, Op. 51 D. 733
Grande marche n°6 en mi majeur, Op. 40 D. 819

Gioachino Rossini (1792-1868)
Ouverture de L’italienne à Alger

Johannes Brahms (1833-1897)
Cinq Danses hongroises
– n°1 en sol mineur : Allegro molto
– n°2 en ré mineur : Allegro non assai
– n°4 en fa mineur : Poco sostenuto
– n°5 en fa dièse mineur : Allegro
– n°10 en mi major : Presto

Gioachino Rossini (1792-1868)
Ouverture de La pie voleuse

DUO PIANISTICO SCHIAVO-MARCHEGIANI

Le Duo Schiavo-Marchegiani est apprécié du public et de la critique internationale pour son style très personnel, le naturel du discours musical, la beauté du son, l’intensité et l’énergie débordante de leurs interprétations.
Parallèlement à leur intense activité solo, Sergio Marchegiani et Marco Schiavo forment depuis 2006 l’un des duos de piano les plus actifs et dynamiques de la scène italienne et internationale. Ils ont organisé des centaines de concerts à travers le monde, jouant dans plusieurs salles prestigieux : Grand Hall du Carnegie Hall à New York, Grand Hall de la Philharmonie et du Konzerthaus à Berlin, Golden Hall du Musikverein et Grand Hall du Konzerthaus à Vienne, Grand Hall du Mozerteum à Salzbourg, Laeiszhalle à Hambourg, Beethoven-Haus à Bonn, Salle Rudolfinum et Smetana à Prague, Salle Bulgarie à Sofia, Théâtre de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, Salle Suntory à Tokyo, Théâtre Petruzzelli à Bari et aussi à Rome, Paris, Zurich, Sofia, Istanbul, Oslo, Helsinki, Moscou, Montréal, Washington, Mexico, Montevideo, Sao Paulo, Bakou, Astana, Hong Kong, Bangkok, Singapour, etc. En 2013, ils ont fait leurs débuts au Festival de Ravello ; en 2017, ils ont donné un récital à la Sala Verdi du Conservatoire de Milan dans la saison de la Società dei Concerti qui les a de nouveau invités en 2019.
Ils ont joué avec d’importants orchestres tels que le Berliner Symphoniker, l’Orchestre symphonique de Budapest, l’Orchestre symphonique de la radio de Prague, l’Orchestre philharmonique de Sofia, l’Orchestre symphonique de New York, l’Orchestre symphonique de l’État de Mexico, l’Orchestre symphonique d’Istanbul, les Orchestres de chambre du Mexique City, Prague et Madrid et la Camerata Ducale de Vercelli.
Ils ont enregistré pour des stations de radio et de télévision nationales en Italie (RAI Radio3), en République tchèque (en direct du Dvořák Hall à l’échelle nationale sur la troisième chaîne de radio), en Allemagne, en Bulgarie, en Russie, au Mexique et à Hong Kong.
Le duo a fait ses débuts sur le marché du disque en 2014 avec un CD Decca dédié à Franz Schubert qui a obtenu d’excellentes critiques de la part de la critique spécialisée : « Pianisme total et lycéen » (Antonio Brenna, Amadeus); « Il faut saluer le duo formé par Schiavo et Marchegiani… L’immense thème de la solitude [dans la Fantaisie en fa mineur] et son exorcisme est superbement exprimé par les deux pianistes éminents » (Claudio Strinati, Le Vendredi de la République).
En 2018, Decca a sorti son deuxième CD intitulé Danses avec les Danses et valses hongroises, Op. 39 par Johannes Brahms. «…Un équilibre parfait, le résultat d’une recherche minutieuse… un équilibre sonore et stylistique doux et admirable» (Mattia Rossi, 5 étoiles sur Amadeus) ; « Une performance qui ne s’écoute pas, mais qui se boit avec les oreilles, comme si c’était une flûte de champagne qui faisait sonner. L’éclat du timbre, la clarté de la parole, l’exaltation du rythme font de ce CD l’enregistrement de référence absolu pour WoO 1 et op. 39. Indispensable » (Andrea Bedetti, 5/5 sur MusicVoice).
En janvier 2020, Decca sort son nouveau CD contenant les Concertos K. 242 et K. 365 de Mozart pour deux pianos et le Concerto pour piano à quatre mains de Kozeluch enregistré à Londres avec le Royal Philharmonic Orchestra dirigé par Gudni A. Emilsson.
Ils ont étudié avec de grands professeurs tels que Ilonka Deckers Küszler, Alexander Lonquich, Bruno Canino, Franco Scala, Aldo Ciccolini et Sergei Dorenski. Ils enseignent dans les Conservatoires d’Alexandrie et de Potenza, sont souvent invités à faire partie des jurys de concours internationaux et organisent des masterclasses partout dans le monde (Espagne, Serbie, Turquie, États-Unis, Mexique, Kazakhstan, Japon, Australie, Brésil, etc…)

CategoriesNon classé
Planifié Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte