D

DIMANCHE 26 SEPTEMBRE 2021 – Jean-Louis BEAUMADIER, piccolo et Véronique POLTZ, piano 🗓 🗺

Jean-Louis Beaumadier et Véronique Poltz (1170x550)

DIMANCHE 26 SEPTEMBRE 2021
16h
ENTRÉE LIBRE
SUR PRÉSENTATION
D’UN PASS SANITAIRE

VIVA PICCOLO
Musiques suaves et pétillantes saupoudrées de rêve

Reconnu dans le monde entier comme un des plus grands représentants de la flûte piccolo, Jean-Louis Beaumadier, avec Véronique Poltz au piano, nous propose un récital instrumental, dont les fils conducteurs sont la joie, la poésie, la virtuosité et le divertissement… au travers de pièces de compositeurs célèbres (Mozart, Bach, Gluck, Brahms) et moins célèbres comme Joachim Andersen (premier flûtiste de l’orchestre philharrmonique de Berlin à sa création en 1845), et de pièces de musique française de Camille Saint-Saëns, Philippe Gaubert, Florentine Mulsant et Véronique Poltz.

PROGRAMME

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Sonate, K. 14
– Allegro
– Allegro
– Menuets I et II

Christoph Willibald Gluck (1714-1787)
Scène des Champs-Élysées

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Sonate, BWV 1031
– Allegro
– Sicilienne
– Allegro

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
« Ascanio »
Air de ballet et variation de l’amour

Véronique Poltz (1963
Cadence du Concertino pour piccolo et orchestre
(piccolo solo)

Joachim Andersen (1847-1909)
Moto perpetuo

ENTRACTE

Philippe Gaubert (1879-1941)
Orientale
Soir sur la plaine

Florentine Mulsant (1962)
Sonate pour piccolo et piano dédiée aux interprètes

Theobald Boehm (1794-1881)
Caprice
(partie pour piano composée par Véronique Poltz)

Johannes Brahms (1833-1897)
 Danses hongroises n°2, 7, 8 et 21
(Arrangement : Véronique Poltz)

BIOGRAPHIES

Jean-Louis Beaumadier, piccolo

Jean-Louis Beaumadier a commencé ses études de flûte avec Joseph Rampal au Conservatoire de Marseille, et les a poursuivies au Conservatoire National Supérieur de Musique avec Jean-Pierre Rampal. Lauréat des Concours Internationaux de Genève et de la Guilde Française des Artistes solistes, soliste de l’Orchestre National de France pendant douze ans, il est devenu par la suite grâce à son abondante discographie (Grand Prix de l’Académie Charles Cros), à ses concerts en Europe, aux États unis et en Extrême-Orient, et à sa collection pour le piccolo aux éditions Billaudot, l’un des tout premiers représentants de la flûte piccolo dans le monde.
Son goût très vif pour le piccolo et les instruments en bois date de ses jeunes années quand sa famille lui avait acheté un magnifique piccolo ancien, « Bonneville », en ébène. Depuis plusieurs années, il a entrepris un travail en profondeur pour faire mieux connaître le piccolo et faire partager aux autres sa joie d’en jouer. Au début, piccolo aux Concerts Colonne puis pendant douze ans, piccolo solo de l’Orchestre National de France, il joue sous la direction de chefs prestigieux : Sergiù Celibidache, Karl Böhm, Leonard Bernstein, Lorin Maazel, Seiji Ozawa, Wolfgang Sawalich, Pierre Boulez… et travaille également avec d’autres orchestres dans le monde comme le Saïto Kinen Orchestra de Seiji Ozawa.
Son abondante discographie (Calliope-Harmonia-Mundi, Classic-Talents, Lyrinx, Rodolphe, Skarbo, Nouveaux horizons, Saphir, Naïve, Indésen) assortie d’un Grand Prix International du disque de l’Académie Charles Cros pour le CD La belle époque du piccolo et sa collection pédagogique aux éditions Billaudot lui confèrent la reconnaissance et l’amitié de flûtistes qui l’invitent à travers le monde dans les grandes conventions et festival de flûtes (Japon, États-Unis, Grande Bretagne, Pays-Bas, Brésil, Costa Rica, Autriche, Italie, Slovénie, Vénézuela…). Il se produit également dans de très nombreux concerts en France (Paris à la salle Cortot, Radio France) et dans le monde (Israël, Irlande, Italie, Belgique, Allemagne, Sénégal, Croatie, Carnegie Hall de New York aux États-Unis, Autriche, Slovénie, Espagne, Pays-Bas, Académie Sibelius d’Helsinki en Finlande, Chine…)
Invité en tant que soliste par de nombreux orchestres : Orchestre National de France, Orchestre Simon Bolivar de Caracas (Sistema), Wiener Concert-Verein, New-York Soloists, Brussel Chamber Orchestra, Orchestre National du Costa Rica, Orchestre National de l’Équateur, Orchestre Philharmonique de Marseille, Orchestre d’Auvergne, Orchestre de Bohème, Orchestre de Chambre de Quito, Orchestre de Chambre de San Jose de Californie, « I musici di Vivaldi », Orchestre de Cannes, Orchestre de l’Université Claude Champagne de Montréal, Orchestre Jean-Francois Paillard, Orchestre de Chambre d’Alsace, « Les musiciens de France » , Orchestre Symphonique de Caire, Orchestra Camera Musicae de Catalogne, Orchestre de Chambre de Genève, Orchestre Philharmonique de Taïpei (Taïwan), Twin Cities Orchestra Minneapolis, Prague Radio Symphony Orchestra…

Véronique Poltz, piano

D’origine hongroise par ses grands parents, Véronique Poltz débute le piano au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers, où elle obtient trois Premiers prix, en piano, accompagnement et musique de chambre puis reçoit, en 1982, la médaille du Ministère de la Culture . Elle poursuit sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans les classes de Solfège spécialisé et d’Écriture (harmonie, contrepoint, fugue, instrumentation et orchestration), où elle est récompensée d’une Première médaille et trois Premiers Prix. Elle se perfectionne en piano à Paris à l’École Normale de musique Alfred Cortot, et au Mozarteum de Salzbourg auprès de Paul Von Schilhawsky, et obtient un premier prix en accompagnement, de la ville de Paris.
Régulièrement sollicitée comme chambriste, Véronique Poltz joue en sonate et en trio. Elle se produit avec Jean-Louis Beaumadier, piccoliste, dans des programmes variés, Back to Bach (sonates de Jean-Sébastien Bach), Piccolo virtuoso (œuvres originales allant de Vincenzo De Michelis à Eugène Damaré), Musique française (œuvres de Georges Auric, Darius Milhaud, Henri Tomasi et Florentine Mulsant qui leur a dédié sa Sonate) lors de concerts donnés à Split, Toulouse, Aix en Provence, Arles, Marseille, Reims, Paris, Providence, Boston, New York, Milan, Venise, Györ, Porto, Liège, Taïpei, Tokyo…
Véronique Poltz a composé des pièces pour instrument solo (piano, violoncelle), de nombreux duos pour instrument et piano, pour harpe, ainsi que des œuvres pour orchestre symphonique, Jardin des ombres,  ou orchestre d’harmonie, Les Belles et la Bête. Elle a réalisé des arrangements des Danses Hongroises de Johannes Brahms pour deux piccolos et piano, qu’elle a donné en concert à Tokyo, et orchestré le Moto perpetuo de Joachim Andersen, que Jean-Louis Beaumadier a joué à New York et Nice. Véronique Poltz a écrit Midnight with Pan, trio pour flûte piccolo, flûte en sol et piano, créé en Angleterre en août 2014, et Icosa rhapsodie, pour piano à quatre mains, commande pour le Deuxième concours international de piano à quatre mains de Monaco (2014).
Véronique Poltz est professeur d’Écriture et Orchestration, et coordonnatrice du département de Création musicale, au Conservatoire National à Rayonnement Régional de Marseille.

CategoriesNon classé
Planifié Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte