D

DIMANCHE 29 AOÛT 2021 – Felicitas STEPHAN, violoncelle et Bertrand GIRAUD, piano 🗓 🗺

DIMANCHE 29 AOÛT 2021
16h
ENTRÉE LIBRE
SUR PRÉSENTATION
D’UN PASS SANITAIRE

PROGRAMME

Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Choral

Ludwig van Beethoven (1712-1773)
Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur, Op. 5 n°2

ENTRACTE

Gabriel Fauré (1845-1924)
Après un rêve 

Nadia Boulanger (1921-1979)
Trois Pièces pour violoncelle et piano
– Modéré
– Sans vitesse et à l’aise
– Vite et nerveusement rythmé

Ernest Bloch (1880-1959)
Deux Pièces

Astor Piazzolla (1921-1992)
Le Grand Tango

BIOGRAPHIES

Felicitas Stephan, violoncelle

Née à Mannheim, cette violoncelliste aux racines européennes variées, devient à neuf ans l’élève du violoncelliste soliste renommé Hans Adomeit. Elle termine ses études avec Carl-Gustav Settelmeier, et obtient un diplôme artistique du conservatoire national de Detmold. Elle complète sa formation en suivant des mastersclasses, dont celles, entre autres, de Sebastian Baer, Maria Kliegel ou William Pleeth. Depuis plus de vingt ans elle donne, dans toute l’Europe – au Teatro Verdi à Pise, à la maison Robert Schumann de Zwickau, dans le cadre de « Ruhr 2010 », pour le Festival du Lac de Garde, de Franconie ou de Havelland, à l’Été musical de Schönberg, à Anvers, Trient, Graz ou Murcia – des concerts en formation de duo ou de trio et en tant que soliste avec divers orchestres de chambre.
La riche discographie de Felicitas Stephan inclut de nombreux premiers enregistrements d’œuvres originales. C’est le cas dans ses albums Werke bedeutender Komponistinnen (Oeuvres de compositrices de grand renom), Duo Ponticelli – Musique du Brésil et Sonho Brasiliero, qui furent accueillis avec enthousiasme par la presse spécialisée. Ses interprétations sont régulièrement retransmises à la radio. Les compositeurs Jaime Zenamon, Vadim Neselovskyi, Buck Wolters et Ulrich Schultheiss ont composé des œuvres pour elle.
Au cours des festivités organisées dans le cadre de « Ruhr 2010 – Capitale européenne de la culture », elle fait la connaissance du compositeur Hans Werner Henze. Sa résidence musicale, une maison à colombage ancienne et romantique, est un lieu de rencontres pour le musiciens, compositeurs, peintres et écrivains. C’est aussi le centre artistique du festival de violoncelle « Celloherbst am Hellweg » dont elle assure la direction artistique depuis 2004.
Felicitas Stephan joue sur un violoncelle flamand construit par Joseph Benoît Boussu en 1752.

Bertrand Giraud, piano

Né en 1971, Bertrand Giraud a obtenu son diplôme de piano et son diplôme de musique de chambre en 1995 avec « Mention Très Bien » au Conservatoire de Genève, dans la classe de Dominique Merlet. Il est également titulaire d’un diplôme d’accompagnement vocal du Conservatoire de Paris.
Depuis 1995, ses professeurs principaux sont le maître Bruno Canino, Colette Zerah et Aquiles Delle Vigne, qui ont tous joué un rôle primordial dans son évolution artistique. Sous leur supervision, M. Giraud a étudié la musique de chambre, l’accompagnement, la composition, l’analyse musicale et l’improvisation.
M. Giraud a remporté de nombreux concours musicaux nationaux et internationaux, tels que le Flame Competition et le Chopin Piano Competition (Texas, États-Unis), dans lequel il a reçu le deuxième prix.
M. Giraud s’est produit non seulement en Europe (France, Belgique, Bulgarie, République Tchèque, Angleterre, Allemagne, Chypre, Grèce, Hongrie, Kazakhstan, Macédoine, Norvège, Pologne, Pays-Bas, Autriche, Italie, Roumanie, Russie, Ukraine, Espagne, Serbie et Suisse), mais aussi dans les deux Amériques, au Japon, en Corée, à Singapour, à Taïwan et en Thaïlande.
Soliste expérimenté, il a travaillé avec de nombreux chefs et orchestre (Łódź Philharmonic, Orchestre Philharmonique du Nord de la République Tchèque, Orchestre Philharmonique de Lublin, Orchestre Symphonique du Sodre, Orchestre Provincial de Rosario…) et a joué dans plusieurs duos avec d’autres musiciens renommés. des groupes tels que Pierre Amoyal, Bruno Canino, Bruno Pasquier, Henri Demarquette, Ami Flamer, Philippe Pierlot, Benoit Fromanger et L’Octuor de France, entre autres. En outre, il a joué avec certains orchestres de Paris ou des solistes de Cleveland pendant la saison de l’orchestre. De nombreux musiciens des orchestres français sollicitent sa collaboration pour des concerts en saison officielle.
En 2000, il fait ses débuts à New-York, ville où il est régulièrement invité. La reconnaissance de son savoir-faire le conduit à travailler avec France Musique, ainsi qu’avec la télévision américaine, la télévision italienne et la télévision thaïlandaise. Dans ce dernier cas, il a eu le plaisir de se produire pour la reine de Thaïlande.
Il participe à de nombreux concours nationaux et internationaux. (Audition de Sydney, Porto, Premio Zanfi de Parme/Liszt, Marsala, Safonov, Ama Calabria, Bitola…)
En plus de posséder un vaste répertoire solo et de chambre comprenant les principales œuvres du répertoire tonal, M. Giraud a défendu nouvelle musique écrite par des compositeurs comme Jean Françaix, Paolo Pessina et Martin Kutnowski. Il a également commandé et créé une nouvelle œuvre écrite pour lui par le compositeur Jean-Louis Petit.
Depuis 1998, il est directeur artistique du concours Jean Français. M. Giraud a enregistré dix-sept disques pour Erol, Maguelone et Anima-Records. Toutes ces publications ont été saluées par la presse spécialisée.
Il donne de nombreuses masterclasses en Serbie, en Allemagne,au Kazakhstan (Académie de musique d’Astana), au Liban (Conservatoire supérieur du Liban), à l’Université de musique de Pristina (Kosovo), aux États-Unis, à l’Université Yonsei de Séoul (Corée du Sud), à la Gnessin School of Moscou.

CategoriesNon classé
Tags
Planifié Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte