S

SAMEDI 11 MARS 2017 – Mariko Terashi, piano, Philippe Pouvereau et Jérôme Simon, violon, Nicole Pouvereau, violoncelle, Jean-Jacques Gueroult, alto 🗓 🗺

SAMEDI 11 MARS 2017
20H00
ENTRÉE LIBRE

PROGRAMME

Wolfgang Amadeus Mozart
Le Divertimento, KV.137

Domenico Scarlatti
Sonate K.380 L23

Carlos de Saixas
Sonate n°50 Allegro

François Couperin
Les Barricades Mystérieuses
L’Engagente

Jean-Philippe Rameau
Les Niais de Sologne (1er et 2eme double)

ENTRACTE

Robert Schumann
QUINTET  OP. 44
Allegro brillante
In modo d’una Marcia  Un poco largamente  Agitato
Scherzo molto vivace,  Trio I ,  Trio II
Allegro ma non troppo

BIOGRAPHIES

Philippe POUVEREAU

Après avoir obtenu les prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Philippe Pouvereau a eu la chance de pouvoir rencontrer dans le cadre d’un 3ème cycle de violon de grands professeurs comme Joseph Gingold et Yuri Yankélévitch. Il remporte le 2ème prix du concours internationnal Emily Anderson à Londres en 1971.

En 1976 il rejoint l’Orchestre National de France et est engagé au sein du sextuor à cordes de ce même orchestre. Il participe également à la création du sextuor « Brahms » qui remporte en 1988 le 2eme prix de l’UFAM.

Membre du trio argentin « Entonces » de 2010 à 2013, il se passionne également pour le jazz et les musiques du monde.

Jérôme SIMON

Élève d’Alfred Loewenguth à la Schola Cantorum de Paris, Jérôme Simon obtient les premiers prix de violon et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Paris puis se perfectionne avec Pierre Amoyal, Franco Gulli et Léonid Kogan.
Il commence jeune sa carrière de concertiste, notamment avec le Concerto de Schroeder Salle Pleyel à l’âge de 15 ans, et la même année dans le Concerto de Dvorak sur les ondes de Radio-France, où il sera par la suite invité pour jouer notamment des œuvres de virtuosité telles le Tzigane de Ravel, la Sonate pour violon seul de Bartok…
Il participe alors à la vie musicale sous toutes ses facettes : musique contemporaine avec l’ensemble Itinéraire, l’Ensemble Intercontemporain de Pierre Boulez (il joue le premier concert au Théâtre de la Ville de Paris), création d’œuvres et travail avec les compositeurs à l’IRCAM, violon solo de l’Ensemble Concertant de Paris, concerts avec de grands musiciens tels que Pierre Dervaux (chef d’orchestre), Jean Hubeau, Georgy Cziffra, Jean-Yves Thibaudet (pianistes), Yehudi Menuhin, Franco Gulli (violonistes) Maurice Gendron (violoncelliste), Jacques Di Donato (clarinettiste).
Il crée sa propre formation, le Quatuor à Cordes Simon.
Actuellement partenaire du pianiste Daniel Isoir, avec qui il a récemment donné l’intégrale des Sonates de Beethoven.
 

Nicole POUVEREAU

Après avoir étudié le piano pendant une dizaine d’années, Nicole Pouvereau débute le violoncelle et fait ses études au Conservatoire de Boulogne ou elle obtient un 1er prix de musique de chambre dans la classe d’Alain Meunier. Elle poursuit sa formation avec Dominique Hoppenot, Guy Besnard et Roger Albin et est invitée comme auditrice libre pendant 2 ans dans la classe d’André Navarra au Conservatoire National Supérieur de Paris.
Passionnée par la pédagogie, elle se consacre à l’enseignement au Conservatoire du Xème arrondissement de Paris puis aux Conservatoires de Puteaux et de Bois-Colombes.
En 1979, elle épouse le violoniste Philippe Pouvereau avec qui elle fonde le quatuor Erard.
Elle participe à de nombreuses formations de musique de chambre.
 

Jean-Jacques GUEROULT

Il obtient un Premier Prix d’alto au Conservatoire National Régional de Musique de Versailles et une licence d’enseignement en musicologie à l’Université de Paris VIII, puis perfectionne sa formation en piano, orgue et écriture musicale.

Altiste dans diverses formations (Ensemble Orchestral de Paris, Quatuor Erard…), sa polyvalence l’amène également à des fonctions aussi diverses que chargé de mission au Ministère de la Culture, chef de chœur, organiste titulaire, compositeur, musicien-comédien au Théâtre de la Ville, en tournée européenne et aux Etats Unis (Broadway).

Passionné par la musique, le théâtre, les contes et le monde de l’enfance, il fonde le Centre de Création et de Diffusion musical, compagnie pour laquelle il crée une vingtaine de spectacles musicaux en direction du jeune public.

Mariko TERASHI

Après avoir fini ses études musicales au Japon, Mariko enrichit son répertoire auprès d’Yvonne Lefébure et Catherine Collard en améliorant ses programmes Français et Romantiques, et devient lauréate de la Fondation Cziffra. En 1995, Mariko s’établit en Grande-Bretagne où elle se produit régulièrement. Elle a joué récemment des concertos de Mozart et de Ravel avec l’orchestre Sinfornia de l’Université de Leicester. Elle a donné plusieurs récitals en Espagne au cours des trois derniers étés en Andalousie, concerts retransmis par la chaîne de télévision Espagnole TVE. En Octobre 2015, elle a aussi joué avec l’orchestre Vita Activa au Festival Beethoven  de Bonn en Allemagne. Ces dernières années, elle a approfondi avec Huguette Dreyfus ses recherches de musique Française en adaptant au piano des œuvres de Rameau et Couperin. Sous ses conseils, elle a pu développer son propre style pianistique, retenant la grâce et les ornements originaux tout en exploitant le timbre plus chaleureux du piano.
 

CategoriesNon classé
Planifié Concerts passés
76 rue de la Verrerie, 75004 Paris Carte