S

SAMEDI 3 JUILLET 2021 – Ensemble AKANTHA 🗓 🗺

SAMEDI 3 JUILLET 2021
20h
ENTRÉE LIBRE

CONCERT MONOGRAPHIQUE – DOMINIQUE LEMAÎTRE
à l’occasion de la parution du CD Laps (Oeuvres pour ensembles)
Label Da Vinci Classics

PROGRAMME

Clepsydres
pour flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano

Stèle, à la mémoire de Félix Lechevalier
pour deux sopranos, clarinette basse, percussion et guitare
sur un texte de Simonide de Céos

Un instant à la fois très vague et très aigu
pour flûte, clarinette, percussion, guitare, harpe et violoncelle

Khronos, hommage à Stephen Hawking
pour guitare et six instruments :
flûte (prenant la flûte en sol), clarinette, percussion, violon, alto et violoncelle

Ensemble Akantha
Flûte et flûte en sol : Jean-Pierre Moisseron
Clarinette et clarinette basse : Jérôme Maury
Percussion : François Moreau
Piano : Anita Nutini
Guitare : Isabelle Chomet
Harpe : Stéphane-France Léger
Sopranos : Nathalie Dumesnil et Bénédicte Prédali
Violons : Sylvie Coquidé et Stéphane Guijarro
Alto : Maxime Perreau
Violoncelle : Alexandre Soumagne

Direction musicale : Jérôme Polack
Direction artistique : Isabelle Chomet

Le concert sera présenté par le compositeur.

BIOGRAPHIE

L’Ensemble Akantha

Cette formation à géométrie variable dédiée à la musique d’aujourd’hui a été créée en 2019 par la guitariste Isabelle Chomet. Elle regroupe en grande partie des musiciens des Hauts de France rejoints par quelques interprètes parisiens ou normands. Associant voix et instruments, deux premiers concerts ont été donnés à Honfleur en septembre 2019 dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine avec notamment la création de l’œuvre Khronos, hommage à Stephen Hawking pour guitare et six instruments de Dominique Lemaître.

Isabelle Chomet, direction artistique

Titulaire de récompenses nationales et internationales, Isabelle Chomet décide au début des années 90 de former un duo de guitares avec Bertrand Cazé afin de partager avec le public son enthousiasme pour le répertoire latino-américain populaire et contemporain. Le duo est invité par de prestigieux festivals en France et à l’étranger. Parallèlement, sa discographie aux éditions Mandala/Harmonia Mundi, reçoit les éloges de la presse et des radios (Diapason, Les Cahiers de la Guitare, Classical Guitar, The Horn Call, France Musique, Catalunya Musica…).Tout au long de son parcours Isabelle Chomet favorise l’ouverture et la découverte, notamment par la création de pièces contemporaines lors de divers évènements ainsi qu’au sein de l’orchestre « Guitares de France ». Récemment elle fonde l’association Musarthe puis
l’ensemble Akantha et participe à de nombreux projets en collaboration avec Dominique Lemaître.

Jérôme Polack, direction musicale

Jérôme Polack est initié très jeune, au sein d’une maîtrise, à la pratique du chant et poursuit à Paris des études de piano, d’orgue puis de direction de chœur. Il choisit de se spécialiser en direction et est admis à la Musikhochschule de Munich où il obtient ses diplômes supérieurs en direction de chœur auprès de Michael Gläser ainsi qu’en direction d’orchestre dans la classe de Bruno Weil. En tant que chef, il est invité à diriger de grandes œuvres de Mendelssohn, Verdi et Schumann. En 2010, il aborde le répertoire contemporain avec l’ensemble instrumental « Ars Nova » aux côtés de Philippe Nahon dont il devient l’assistant. Sa passion pour l’art vocal l’amène à fonder, en 2011, l’Ensemble Exprîme, chœur de chambre et chœur de solistes professionnel spécialisé dans la diffusion du répertoire choral du XIXe siècle à nos jours. En 2019, Isabelle Chomet lui confie la direction musicale de l’ensemble Akantha.

© Rigisse

Dominique Lemaître, compositeur

De ses études de lettres, musicologie, électroacoustique et composition, Dominique Lemaître a su élaborer une synthèse et écrire pour les formations les plus diverses : ses solos instrumentaux, ses quatuors à cordes, ses pièces d’orchestre et d’ensemble, ses collaborations avec des plasticiens et des poètes témoignent de la diversité de son travail. Dès ses premières œuvres, où l’on sent encore l’influence de son admiration pour Bach, Debussy, Varèse, Ligeti, Scelsi, Feldman, Ohana et
Henri Dutilleux dont il reçoit les encouragements, il a su créer un monde sonore qui n’appartient qu’à lui : musique stellaire, transparente, musique-métaphore de forces tour à tour telluriques ou diaphanes, musique qui sait allier à la douceur des subtiles tenues intemporelles de timbres magnifiquement élaborés, une violence intérieure, contenue et poignante. Totalement assumée, son écriture fine et exigeante entraîne l’interprète vers des contrées fécondes au service de l’expression.
Jouées dans plus de trente pays (notamment en Allemagne, Chine, États-Unis, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Russie et en Amérique Latine) ses œuvres ont été servies par de talentueux solistes (Armand Angster, Ancuza Aprodu, Dan Barrett, Jacques Bernaert, Alain Celo, Isabelle Chomet, Nathalie Cornevin, Jed Distler, Vladimir Dubois, Anne Gastinel, Jean Geoffroy, Marion Gomar, Gary Hoffman, Bernard Heulin, Kaoli Isshiki, Marie Kobayashi, Françoise Kubler, Ana-Maria Labin, François Le Roux, Karine Lethiec, Saskia Lethiec, Thierry Miroglio, François Moreau, Kiyoko Okada, Stanislav Orlovsky, Noëmi Schindler, Jérôme Schmitt, Isabel Soccoja, Michiyo Suzuki, Brigitte Trannoy-Petitgirard, Anne Ricquebourg, Vincent Roth, Sylvia Vadimova-Marini, François Veilhan, Linda Wetherill …) et des formations variées : l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestra Sinfonica Nazionale della RAI, l’Orchestre de l’Opéra de Rouen/Normandie, les orchestres
de Picardie et d’Auvergne, l’Orchestre Philharmonique de Nice, les orchestres Colonne et Les Siècles, l’Orchestre Symphonique de la Radio Nationale Bulgare, l’Ensemble Orchestral Contemporain, L’Octuor de Violoncelles, l’Oberlin Percussion Group, le Doelen Ensemble, le Chœur de Chambre de Rouen, l’ensemble vocal XX.21, les Quatuors Margand, Onyx et Stanislas, l’Atelier Musical de Touraine, le trio Dumesnil-Sirois, le duo Chomet-Cazé, les ensembles Accroche Note, Bach and Forth, 2E2M, Campsis, Stravinsky, Artedie, Calliopée, Mémoires sonores, Slowind, Sonata Concert, Surplus, Yin, EEMC, Akantha, les Solistes de Monte Carlo … sous la direction de Philippe Bender, Nicolas Brochot, Edmon Colomer, Laurent Cuniot, Marco Guidarini, Daniel Kawka, Paul Méfano, Jean-Pierre Pinet, Jérôme Polack, Pascal Rophé, François-Xavier Roth, Oswald Sallaberger, Boris Spassov, David Stern, Arie Van Beek…
Dominique Lemaître a reçu des commandes de l’État, de Radio France, du Ministère de la Culture, de l’Union Européenne, de l’Opéra de Rouen, de l’Orchestre de Picardie, de l’Orchestre d’Auvergne, d’Automne en Normandie, du Fonds d’Action Sacem, du Fonds de Mécénat Olvéa, des villes de Beauvais et Fécamp, de Normandie Impressionniste, de Musique Nouvelle en Liberté-Ville de Paris, de Terres de paroles, de l’association Musarthe et de nombreux festivals et ensembles. On notera dans son catalogue sa prédilection pour la musique concertante, qu’elle soit pour cor (Hypérion), violoncelle (Altius, Horizons réflexes), violon (Vers l’eau, vers le feu), alto (Secrète perspective), percussion (Resonare fibris), clarinette (Liens d’espace), saxophone (Hybris), guitare (Khronos, hommage à Stephen Hawking)… ou octuor de violoncelles et orchestre (Huit à l’infini) mais aussi pour la voix (Babilim, Orante, La Ghirlandata, Circé, Les ailes de l’augure, Mantras, La chevelure de Bérénice, Trois chants de l’évidence, Laps, Stèle…) sans oublier le monodrame Les Moires.
On notera également la création en 2018 par Armel Veilhan et l’orchestre de l’opéra de Rouen Normandie sous la direction de Patrick Hahn de l’œuvre pour récitant et orchestre intitulée Le grand silence commandée pour les commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.
Dominique Lemaître a été invité en résidence en 2001-2002 par le Conservatoire National de Région de Rouen et la région Haute-Normandie, en 2004 par l’Université d’Oberlin (Ohio/USA), en 2010 à Metz par l’ensemble Stravinsky, en 2012 à Tours par l’Atelier Musical de Touraine et en 2012-2013 par l’ESADHaR (École Supérieure d’Art et de Design du Havre et de Rouen).
Après un premier CD monographique enregistré à l’IRCAM en 1995, son disque Litanie du soleil a reçu un “coup de cœur” de l’Académie Charles Cros en 2002. Un troisième CD monographique est paru en 2005 comprenant quatre œuvres enregistrées par Noëmi Schindler, Gary Hoffman, l’Ensemble Orchestral Contemporain, L’Octuor de Violoncelles et l’Orchestre Philharmonique de Nice sous la direction de Daniel Kawka. Le quatrième disque monographique Le
diapason de satin
enregistré à l’Arsenal de Metz par Isabel Soccoja, Alain Celo et l’ensemble Stravinsky dirigé par Jean-Pierre Pinet a été sélectionné pour le Grand Prix Lycéen des Compositeurs. Son cinquième CD monographique Et le soleil comme désir enregistré par l’Atelier Musical de Touraine est paru en 2013. Le CD Pulsars consacré principalement à sa musique pour flûte(s) interprétée par François Veilhan et l’ensemble Campsis est paru en 2015. Le huitième CD monographique Quatuors à cordes, String quartets enregistré à Nancy par le Quatuor Stanislas et la soprano Kaoli Isshiki a reçu le Prix de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Rouen 2019.
En 2020, le violoncelliste new-yorkais Dan Barrett publie chez New Focus Recordings De l’espace trouver la fin et le milieu, un CD consacré à ses solos et duos pour/avec violoncelle et en 2021 paraît le disque Laps qui regroupe des compositions récentes jouées par les ensembles Accroche Note, Akantha et Mémoires sonores.
D’autre part, le musicologue Pierre Albert Castanet a publié en 2005 aux Éditions Cig’Art l’ouvrage L’instant et l’éternité, Entretiens avec Dominique Lemaître, le livre 51 partitions de Dominique Lemaître du poète Alexis Pelletier est paru en 2009 aux Éditions Tarabuste et le livre-CD Du silence et de quelques spectres d’Alexis Pelletier comprenant l’enregistrement de sept compositions de Dominique Lemaître est paru en 2014 aux Éditions Clarisse.
Le livre de Pierre Albert Castanet À la recherche du temps suspendu, à propos de la musique de Dominique Lemaître au XXIe siècle est paru en mars 2018 aux Éditions Aedam musicae.
Les œuvres de Dominique Lemaître sont éditées aux Éditions Musicales Rubin, Jobert, Lemoine et Universal Music Publishing Classical (Durand-Salabert-Eschig).

Site Web : http://www.dominique-lemaitre.fr
Page Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Lemaître
Chaîne YouTube : http://www.youtube.com/user/agencebigel/videos

« La musique de Dominique Lemaître, éloignée des clivages, des catégories et des modes, occupe une place bien singulière dans l’aventure musicale de notre époque : sise hors du champ des esthétiques d’avant-garde, « solitaire » certes, pourtant en « prise directe » avec son temps, elle est résonance, écho d’une poésie étouffée ou perdue – non pas poésie urbaine, comme un Varèse a su la faire jaillir dans la douleur de la dissonance et du cluster, mais poésie de l’intemporalité, de l’espace, toute de vibration intérieure, de « lyrisme » profond au sens antique, oriental – une musique non acérée qui, pour paraphraser Dutilleux, chante, vagabonde, suggère “le mystère de l’instant”.

Daniel Kawka, chef d’orchestre
CategoriesNon classé
Planifié Concerts passés
76 rue de la Verrerie - 75004 Paris Carte