E

Et maintenant la guerre des papes

Lundi 13 janvier, 8h, je suis atterré : sur France-Inter, j’apprends la sortie imminente d’un livre apparemment co-écrit par le pape Benoit XVI, dans lequel il alerte le pape François sur les dangers d’ouvrir le sacerdoce aux hommes mariés. Je crois rêver ! La Croix (sur internet) confirme que Le Figaro a même publié des extraits du livre : Benoît XVI implore François de renoncer à un projet qui mettrait en péril notre sainte Église en sapant l’un de ses piliers.

Mardi 14 janvier, vive polémique au Vatican, mais l’affaire se complique : l’éditeur serait contraint de retirer le nom de Benoît XVI sur le livre qui doit sortir demain.

Mercredi 15 janvier, je vais chez Gibert. Le livre vient de paraître (Des profondeurs de nos cœurs, Fayard), cosigné par l’ancien pape et le cardinal Robert Sarah (un ultra-conservateur). Quarante pages sont exclusivement rédigées par Benoît XVI…

Vous vous rendez compte ? Un pape démissionnaire qui écrit un livre pour intervenir publiquement contre les projets d’un pape en fonction, fustigeant les dangereux progressistes qui osent dévaloriser le célibat sacerdotal par de « mauvais plaidoyers » et des « mensonges diaboliques » (page 171) !

Au fait, à quoi ça sert un pape émérite ? À alimenter des polémiques ? À donner des leçons à son successeur ? À être manipulé par les réactionnaires de la Curie ? À étouffer toutes les tentatives de réflexion et d’ouverture de notre Eglise ?

Jeudi 16 janvier, je revends le livre chez Gibert…

Bernard B.

Billet du dimanche 19 janvier 2020

 

CatégoriesNon classé

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.