L

La culture, outil de justice et de paix pour le Proche-Orient

Semaines de rencontres islamo-chrétiennes

A l’occasion des semaines de rencontres islamo-chrétiennes (SERIC), le Groupe d’amitié islamo-chrétienne (GAIC) et le Réseau Spiritualités-Fraternité (RSF) du Centre pastoral Saint-Merry organisent deux rencontres publiques sur le thème du « développement durable en Palestine à l’ombre de l’occupation », perçu comme une nouvelle surface de contact du conflit israélo-palestinien.
En effet, les ressources naturelles et culturelles sont utilisées par l’occupant comme des leviers pour accélérer l’effacement de la Palestine. A contrario, ces mêmes enjeux développent chez les Palestiniens de nouvelles formes d’actions non-violentes, dont l’axe central est le développement durable, dans sa double acception écologique et culturelle.

Le volet écologique sera abordé à la mosquée de Massy le mercredi 11 novembre (14h30-17h30),
et le volet culturel à l’église Saint-Merry le jeudi 12 novembre (17h30-20h15).

En raison des nouvelles mesures sanitaires restrictives,
la rencontre prévue le 12 novembre est reportée au printemps 2021

Intervenants à Saint-Merry :

  • Elias Sanbar, historien et poète, ambassadeur de Palestine auprès de l’Unesco, et son projet « Pour un Musée d’Art Contemporain en Palestine »
  • Eléonore Fallot, chargée de mission Moyen-Orient pour le CCFD-Terre Solidaire, sur « Jeunesse et culture, les forces vives de la Palestine »
  • Joss Dray, artiste photographe, sympathisante de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), pour son travail de mémoire « La liberté commence ici – Le camp de réfugiés de Jénine vu par ses habitants » (exposition-photos et livre)
  • Sylvie Deplus Ponsin, présidente des Amis des Arts et de la Culture de Palestine (AACP), sur les activités de l’association
  • Vera Baboun, universitaire, ex maire chrétienne de Bethléem, sur l’importance de la culture dans la résistance non-violente (par visioconférence depuis Bethléem)

En complément de la conférence, l’exposition-photos de Joss Dray sur Jénine sera présentée dans l’église du 10 au 22 novembre.
Renseignements : baudoin-laurent@wanadoo.fr

Si la rencontre du 12 novembre à Saint-Merry sur la culture comme outil de justice et de paix en Palestine a dû être reportée pour cause de reconfinement, notre solidarité envers ce peuple en souffrance ne faiblit pas pour autant.

Le groupe Gaza vient en effet d’achever une petite vidéo de promotion du livre de Ziad Medoukh “Être non-violent à Gaza” (6 mn 30). Elle est visible sur YouTube par le lien suivant : voir la vidéo. N’hésitez pas à la regarder et à “l’aimer”.
Et pour vos cadeaux de Noël, pensez à offrir ce livre à vos proches, beau témoignage d’espoir et de paix (13 € ou 17 € port inclus ; prix dégressif en fonction du nombre – s’adresser à : baudoin-laurent@wanadoo.fr).

Laurent Baudoin


Photo de couverture : Rêveur parmi les décombres © Ali Jabali, Gaza, 2019

CatégoriesInterreligieux

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.