L

La restauration du Grand Orgue de Saint-Merry

Le programme de restauration du Grand Orgue de Saint-Merry décidé par la Ville de Paris avance. L’année 2020, qui a vu s’achever la phase d’étude préalable, marque une étape importante dans un processus qui va se poursuivre pendant plusieurs mois.

Finalisation de l’étude préalable

La phase d’étude préalable passe en revue les différents scénarios envisagés pour la restauration de l’instrument, buffet compris. Démarrée il y a plusieurs années, elle touche maintenant à son terme : les dernières conclusions ont été présentées à toutes les parties prenantes le 15 septembre dernier et complétées par d’ultimes ajustements. L’instrument étant classé, la validation finale de cette étude est subordonnée à l’aval des services de l’État qui vérifient notamment la conformité des propositions de l’étude au principe retenu pour cette restauration par la Commission nationale des Monuments historiques, 5ème section (séance du 11 juin 2015) : fidélité à l’état de 1947, date de la dernière restauration réalisée par le facteur d’orgue Gonzalez, avec possibilité de supprimer les éléments inutiles et encombrants.

Étapes suivantes 

L’étape suivante, qui devrait démarrer prochainement, va consister à lancer l’appel d’offres destiné à sélectionner le ou les facteurs d’orgue qui seront chargés de la restauration proprement dite. Nous aurons à ce moment-là une idée plus précise du calendrier de ce vaste chantier. Il impliquera de démonter l’instrument pour qu’il puisse être restauré en atelier. Pendant ce temps, l’espace rendu libre par la dépose de l’orgue permettra de restaurer la travée et la verrière situées à l’arrière de l’instrument, inaccessibles en temps normal. Ce n’est qu’après cette dernière étape que l’orgue pourra être remis en place. Ces étapes successives vont prendre encore de nombreux mois, mais il est satisfaisant de constater que le programme est en bonne voie et avance.

Nous espérons que, dans l’intervalle, une remise en état de l’orgue de chœur (ce que les professionnels appellent un « relevage ») pourra intervenir. Il s’agit d’un chantier beaucoup plus modeste qu’une restauration. Il devrait pouvoir être réalisé en quelques mois, mais ne pourra démarrer que lorsque son propriétaire, la Ville de Paris, l’aura officiellement décidé.

Alexandre Denis, curé de Saint-Merry
Marc Saint-Raymond, président de “Orgues et Musiques à Saint-Merry”
Jean-Marc Leblanc et Stéphane Béchy, organistes titulaires

L’Assemblée générale de l’association ‘”Orgues et Musiques à Saint-Merry” aura lieu à Saint-Merry le samedi 19 décembre à 16h30.
Si vous souhaitez adhérer, adressez un mail à orguessaintmerri@gmail.com.

close
CategoriesArt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.