Damas

Noël au pays des ombres. Lettre de Damas

« Aujourd’hui, nous vivons Noël dans l’obscurité, les rues sans lumière, éclairées par les phares des voitures… Pour la plupart pas de chauffage, pas d’électricité, sans parler de ceux qui fuient les combats et cherchent refuge ».
« Cette obscurité ne nous rapproche-t-elle pas de ce que fut la réalité de la naissance du Seigneur : Lui qui s’est fait SDF, Lui qui a été contraint à l’exil, Lui qui à sa naissance a été recherché par le pouvoir politique… »
L’espérance de Noël dans les paroles d’un petit frère de Jésus, notre ami, qui vit en Syrie depuis de nombreuses années.

Après Bachir… Karim et Jamilé

« Après Bachir, beaucoup d’enfants sont venus à l’hôpital de Douma, ils en sont ressortis en forme et joyeux ».
Jacqueline Casaubon nous raconte les rencontres qui l’ont marquée. C’était en Syrie, il y’a cinquante ans.

Rencontre avec Bachir

« Les rencontres ne sont jamais anodines, elles laissent des traces, des blessures, mais aussi des caresses et des forces qui s’éveillent sans fin ».
Jacqueline Casaubon nous raconte sa rencontre avec Bachir dans un hôpital de Damas

Prier pour la Syrie qu’est-ce que ça veut dire ?

Prier pour la Syrie qu’est-ce que ça veut dire ?

À Saint-Merry, nous allons prier pour la Syrie et le peuple syrien. Qu’est-ce que cela veut dire?
Nous ne nous berçons pas d’illusions.
Nous savons que notre prière ne va pas inciter Bachar el Assad à quitter le pouvoir et demander l’asile politique à son ami Poutine. Elle ne va pas non plus transformer les salafistes en champions de la non violence et de la tolérance. Et cependant, si nous avions la foi grosse comme un grain de sénevé nous déplacerions les montagnes….