Jésus

Quand le seuil s’aplanit

« En plein désert, là-bas où le soleil se lève, vivait un homme le plus riche du village. Il avait cinq femmes, beaucoup d’enfants, des serviteurs et un immense troupeau ».
Un conte de Noël. Par Jacqueline Casaubon

Saints et saintes de Dieu

« Mon Dieu, vous qui embrassez d’un regard les millions d’années-lumière de notre univers… écoutez la prière que nous vous adressons en ce jour dans la communion des Saints ».
De Christian Manuel

À l’heure du péplum

Arles est redevenue, pour une semaine, « Arelate », la ville romaine ainsi nommée par César. Un camp militaire est dressé à La Verrerie, des gladiateurs se battent dans le kiosque à musique…
Le journal de Jean Verrier

Le Christ juif

On ne peut pas comprendre le nouveau testament en oubliant qu’il est ancré dans la pensée et la tradition juives, même dans ce qui paraît éminemment chrétien.
Voilà la thèse que le rabbin orthodoxe américain Daniel Boyarin expose dans son dernier livre publié en France et que Christian Manuel analyse dans cet article.

La modernité des paraboles

La modernité des paraboles

Jésus prend du recul en montant dans une barque pour s’adresser à la foule. Une barque qui, sous la plume de Mathieu, peut signifier l’Église naissante qui enseigne et qui rencontre ses premiers échecs. Aujourd’hui, à nous aussi de prendre du recul pour décoder ce passage de l’Évangile, et son style.

La folle nuit de la Roquette

« En plus de quarante lieux chacun offre photos, peintures, musique.
Fanfares, orchestres africain ou brésilien, le balafon et la kora succèdent au tuba et au trombone à coulisse ».
Jean Verrier nous propose le deuxième volet de son journal

Une si présente absence

« Dans nos nuits obscures, nous disons souvent : “ô Dieu, où es-tu ? Jésus n’est plus avec nous…” Parfois tous les repères sont effacés, comme dans les camps ou les ghettos en feu… Mais même là, un homme est encore capable d’ajouter ces mots : “Tu as beau m’enlever ce que j’ai de plus cher et de plus précieux au monde, me torturer à mort – je croirai toujours en Toi. Je T’aimerai toujours, toujours – envers et contre Toi !”.
Une méditation de Christian Manuel sur le mystère de l’Ascension

La liberté du fils… et du père

« Le Dieu auquel nous adhérons n’est pas un dieu impérial, menaçant ; c’est un Dieu qui nous a créés avec des dons et qui nous laisse la responsabilité d’en disposer ».
Le 9 mai dernier, l’association David et Jonathan a animé, à St Merri, comme elle le fait chaque mois, une réunion de prière et de partage.
Au centre de la réflexion, nourrie par la contemplation d’un célèbre tableau de Rembrandt, deux épisodes de la parabole du fils prodigue : le départ du fils et l’accueil du père à son retour.

Pâques, Pessah

Pâques, Pessah

Nous allons célébrer la fête de Pâques, telle que nous la voyons au travers des événements rapportés par les Evangélistes. « La Pâque », Pessah, dans l’esprit et le cœur…

« L’homme devint un être vivant »

« L’homme devint un être vivant »

Pourrait-on dire que les trois lectures de ce premier dimanche de Carême parlent de combat spirituel, un combat pour devenir un être vivant, en prise avec la réalité du bien et du mal, avec le péché, avec la tentation de nos désirs perpétuels, avec l’économie avilissante et le social si peu solidaire.

L’universalité du don de Dieu

L’universalité du don de Dieu

Lire et méditer l’Écriture comme le scribe de l’Évangile (Matthieu 13, 52), « qui tire de son trésor du neuf et du vieux ».
C’est à cet exercice que nous convie Christian Manuel avec cette méditation sur la femme syro-phénicienne qui tombe aux pieds de Jésus

« Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes »

« Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes »

Dans l’Evangile d’aujourd’hui, Syméon, vieux au-delà des âges, nous assène des paroles terribles après un court moment de grâce : « Il [Jésus] sera un signe de division. — Et toi-même, ton cœur sera transpercé par une épée. — Ainsi seront dévoilées les pensées secrètes d’un grand nombre. »
Fini de rigoler, en somme. Terminé les enfilages de perles, les petits compromis entre moi et moi-même sous couvert d’un rituel qui me conviendrait. Ce qui nous est proposé ici, c’est la lumière crue, violente, de la lumière pour de vrai, de la lumière pour dire vrai.

« Il les appela, aussitôt ils le suivirent »

« Il les appela, aussitôt ils le suivirent »

Aujourd’hui, comme hier et demain, Jésus nous appelle à l’accompagner pour construire le royaume, déjà réel chaque fois que nous y apportons une nouvelle pierre de justice, par la beauté, l’intelligence, le soin des pauvres… Et celui qui nous demande de l’accompagner nous accompagne, chaque jour, ainsi que nous le rappelle l’Evangile : « Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à l’achèvement des temps » (Mt 28,20).

Internet, un don de Dieu

« Notre rayonnement ne provient pas de truquages ou d’effets spéciaux, mais de notre capacité de nous faire proche de toute personne blessée que nous rencontrons le long de la route, avec amour, avec tendresse. N’ayez pas peur de devenir les citoyens du territoire numérique », écrit le pape François dans son message pour la 48ème Journée Mondiale des Communications Sociales. Voici le texte intégral.

Mais que fait l’Esprit Saint ?

Mais que fait l’Esprit Saint ?

Dans le courrier des lecteurs de la Croix, le 25 novembre dernier, quelqu’un s’agace de propos tenus par notre camarade archevêque de Paris, André Vingt-Trois : « Si éloignée que…