Saint Merry

Dimanche 22 mars 2020. Ouvre mes yeux

Chaque dimanche, à Saint-Merry, un groupe de laïcs prépare la liturgie autour du prêtre qui la présidera. Car c’est le Christ qui rassemble la communauté, avec lui et en lui.
Ce dimanche encore, c’est une équipe virtuelle qui a préparé cette liturgie particulière, en lien avec Alexandre Denis, prêtre responsable du Centre pastoral. Ils ont échangé sur les textes du dimanche, que vous pourrez lire en cliquant sur « Lectures du jour », dans le panneau de droite de cette page.

Message de l’Équipe pastorale

Ce moment exceptionnel que nous subissons est une épreuve pour beaucoup d’entre nous. Sachons en faire un temps de renforcement de nos liens, de notre solidarité et de notre vie fraternelle. Soyez assurés de notre prière.

Vivre et partager au temps du virus

Nous découvrons ces jours-ci, avec étonnement ou sidération, un temps que les chinois et nos voisins italiens ont connu avant nous : un temps pendant lequel il faut éviter même de se serrer la main. Comment alors garder le contact, continuer à partager, à célébrer ? Autant de questions que notre site internet peut nous aider à aborder. N’hésitez pas à utiliser les commentaires de cette page pour dire – brièvement – ce qui vous tient à cœur, vos raisons d’espérer.

Saint-Merry et la Ville

Lorsque l’on décline l’expression « L’Évangile dans la ville » de multiples manières, il n’est pas certain que l’on perçoive pour autant la réalité de la ville autour de Saint-Merry. Or, Paris ressemble à une centrifugeuse et Saint-Merry est dans son cœur, l’hyper-centre d’une ville monde. Quelles conséquences tirer des observations urbanistiques qui suivent ? Cette interrogation rejoint la réflexion du diocèse qui s’inquiète à son échelle, la métropole, et questionne la notion même de pastorale.

« La vie spirituelle en paroisse » : des témoignages sur Saint-Merry, dans Christus

« La vie spirituelle en paroisse » : des témoignages sur Saint-Merry, dans Christus

La vie spirituelle chrétienne est-elle individuelle ? communautaire ? Si elle est vécue en communauté, c’est en communauté monastique certes, mais qu’en est-il en paroisse ? Comment se relie-t-elle à notre vie quotidienne ? Si on suit la direction de l’Evangile, est-ce une préoccupation datée qui doit s’oublier pour l’action ou une source vitale qui dynamise l’action ? Sans chercher à répondre à ces questions, sans dogmatisme, sans avoir fait de choix significatif et excluant, la revue Christus a fait s’exprimer quelques lieux où ces choix sont… vécus.

Echos du Collège des arts visuels par un de ses membres

Récemment, deux d’entre nous s’interrogeaient non sans pointe d’humour lors de l’exposition de Dominique Renson sur ceci : dans une église, saint Merry, au moment de Pâques, des visages à fleur d’émotions entièrement humaines, rien qu’humaines, et dans une galerie parisienne, au même moment, un artiste « chrétien » exposant des scènes bibliques : y aurait-il erreur de choix de lieu  de destination? Ne serait-ce pas l’ordre inverse qui irait de soi ? N’étant pas mandatée par le collège, les propos qui suivent sont librement subjectifs. 

Pour « Vivre ensemble », chantons ensemble

Pentecôte approche… En face de cette date, qui n’a pas encore noté sur son agenda : « Nuit Sacrée à Saint-Merry, du dimanche 20 mai à 19 heures au lundi 21 mai à 7 heures du matin» ? Comme une incitation à y participer, voici le portrait de trois des dix-sept chorales qui viendront chanter toute une nuit afin de manifester notre volonté commune de « vivre ensemble ».

Unis pour la paix dans la justice en Palestine

Deux manifestations récentes avec Saint-Merry 
D’abord le 14 février, une rencontre avec une délégation palestinienne réclamant l’application du droit international.
Ensuite le 26 février, la signature d’un appel d’urgence de Saint-Merry et de ses partenaires de l’inter-religieux pour la levée du blocus de Gaza.

Assemblée de la communauté de Saint-Merry 18 nov. 2017

Déjà février, … mais il a fallu du temps pour faire la synthèse des ateliers qui ont permis de nous découvrir… Le thème de l’Assemblée communautaire était l’Accueil, qui est d’ailleurs un des axes de notre Texte d’Orientation Pastorale, inspiré par la mission spécifique de Saint-Merry : « s’ouvrir au monde ».
Accueillir, dans notre monde contemporain si lesté par la peur et l’individualisme, c’est sortir, aller au-dehors pour se défaire d’une posture de retrait, à l’abri des remous environnants, et se laisser déranger par celui qui est proche, qui est étranger, différent, souffrant, dans le besoin, qui n’est autre que notre frère. Cette attitude doit se prolonger par un regard, une parole, un geste, en un mot une action qui, pour nous chrétiens, prend son sens dans l’Evangile. C’est pourquoi Accueillir, Agir et Annoncer sont dans une relation de réciprocité.

L’accueil, mission d’Eglise

Accueillir, Agir, Annoncer, voilà la mission de la communauté de Saint-Merry : il s’agit donc de maintenir les portes ouvertes ! ouvertes sur le quartier, ouvertes pour les touristes, œuvrant ainsi pour une solidarité de proximité.
Et là, problème : nous maintenons ces portes ouvertes pendant la semaine grâce à quelques-uns et quelques-unes, toujours disponibles mais désireux d’être relayées par de nouvelles bonnes volontés.

Questions d’avenir

Ayant travaillé pour le diocèse, j’ai vu combien la peur d’une « panne de la transmission » amenait les autorités à vouloir faire bloc. Comment cela va-t-il évoluer avec notre nouvel…

Taizé. Une halte sur le chemin de Riga

Quelle ne fut pas notre surprise ! Quand des jeunes pèlerins venus des quatre coins de France demandèrent à faire halte à Saint-Merry avant de prendre leur envol vers le grand froid de…

Ziad à Paris : quand l’obstination paie

Enfin Ziad Medoukh a pu sortir de Palestine !
Avec lui et ses étudiants, nous avons chaque mois un échange par Skype entre Saint-Merry et Gaza. Ziad est responsable du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, et coordinateur du Centre de la paix de cette université.
Après avoir été bloqué pendant 4 ans à Gaza, il est de passage à Paris. Le 22 novembre, un prix de poésie lui a été remis à la Mairie du 9ème arrondissement.

Un dimanche « ordinaire »

Dimanche, en route pour Saint-Merry, le RER B tarde donc lecture de Boèce, ses Consolations philosophiques, réconfortantes par ces temps de joutes politiques binaires, minables. À Saint-Merry, une tour de…

Fête de la Création

Depuis plusieurs années, septembre est proposé à tous les chrétiens d’Europe — protestants, orthodoxes et catholiques — comme le temps de la Création. C’est l’occasion de réfléchir sur les merveilles du cosmos et sur les blessures que l’homme inflige chaque jour à la nature.
À la suite du pape François, le groupe qui — à Saint-Merry — étudie chaque mois l’encyclique Laudato Si’ à lancé l’initiative d’une Fête de la création.
Venez nous rejoindre le 25 septembre !

Street art. Prise de paroles

« Le Street Art ou art urbain est crée et s’expose dans la ville, dans les rues, sur les murs. C’est un mode de protestation, de résistance souvent ironique ou humoristique adressé à un certain ordre social et politique…
C’est une prise de paroles sous forme graphique ».
Un article de Marie-Thérèse Joudiou et les témoignages d’Élisabeth et Marguerite, de l’accueil

Que sont nos amis devenus ?

Cela fait trois ans maintenant que notre petite équipe (ou « groupe » ?) s’est formée. Nous avions déjà lancé un appel sur le site saintmerry.org le 30 décembre dernier. Aujourd’hui nous avons rassemblé 34 adresses de personnes ou de couples que l’on ne voit plus le dimanche à Saint-Merry. Une vingtaine de personnes-relais s’efforcent de maintenir un lien, par le téléphone, la poste, internet… ou par des visites.